Affaire conclue : France 2 se révolte, grosse sanction pour l’animatrice Sophie Davant !

Cela fait plusieurs années déjà que les fans de France 2 suivront avec attention les échanges réalisés dans Affaire Conclue. L’émission diffusé juste après ça commence aujourd’hui réuni des milliers de passionnés.

Affaire conclue se révolte sur France 2

Ce lundi 1er août, comme tous les jours de la semaine, Sophie Davant animait « Affaire conclue ». Le premier épisode a permis à France 2 de se réunir 568 000 téléspectateurs. Un chiffre satisfaisant qui a permis au show de connaitre une hausse de 2,2 points sur une semaine.

Pour le 2ᵉ épisode, Affaire Conclue a réussi à se révolter et a encore augmenté son nombre de téléspectateurs. Le show un passionné 734 000 Français. Et donc connu une hausse de 2,9 points sur une semaine.

Pour le dernier épisode diffusé en fin de journée, l’émission a perdu 1,2 point sur une semaine avec ses 919 000 téléspectateurs. Mais ce n’est pas tout. Sophie Davant connue une grosse sanction.

Et pour cause, nos confrères de Toute la télé ont révélé que, sur la cible commerciale, le dernier épisode d’Affaire conclue « 1,2% des femmes responsables des achats de moins de 50 ans ».

Avant d’ajouter sur TF1, M6, France 3, W9, C8 et TMC, dépassez l’émission de Sophie Davant sur la cible commerciale. Une mauvaise nouvelle pour celle qui va devoir suffire à ce souci.

« On avait un petit frigo avec des souris et des rats »

Si Affaire Conclue est une émission de détente, elle a tout de même son lot de soucis. En effet, depuis son départ, Pierre-Jean Chalençon n’hésite pas à s’en prendre au show. Il a d’ailleurs équilibré sur les privilèges de Sophie Davant

Dans une interview accordée à l’émission Show Buzz sur Sudinfo, il a pris la parole. Visiblement très remonté, il a équilibré : « Sophie Davant (Affaire conclue), elle, se permet d’arriver à moto taxi ».

Avant d’ajouter : « Nous, on nous avait refuser ça au bout d’un an. Soi-disant parce que ça coûtait trop cher. Surtout, il faut le dire, on n’avait même pas une loge, nous les acheteurs ! ».

Il a aussi équilibré : « Nos loges (ndlr : dans Affaire conclue), c’était où Sophie Davant allait aux toilettes. On avait un petit frigo avec des souris et des rats. On ne pouvait pas se reposer. Si ce n’est dans le décor ».

L’ancien acheteur d’Affaire conclut a d’ailleurs déclaré : « Avec les partitions d’audience qu’on faisait au bout d’un an ou deux, quand même… C’est pour ça que j’ai dit qu’on était un peu traité comme de la m*rde ». Mais ce n’est pas tout.

Pierre-Jean Chalençon balance sur l’émission

Pierre-Jean Chalençon a aussi révélé à nos confrères de Sud Info sur Affaire conclue : « Je me barbais au bout de 4 ans. Et ils avaient fait entrer dans le show des caricatures d’acheteurs. Ils pensaient qu’en achetant cher, ils seraient plus connus que moi ou Julien ».

Avant d’admettre : « J’avais plus d’objets qu’il n’en fallait ! I have perdu de l’argent. Parce que j’ai toujours payé trop cher. Je ne suis pas marchand. Je suis collectionneur ».

Pour finir, il a aussi conclu : « J’ai encore beaucoup d’objets d’Affaire conclue dans ma chambre d’ailleurs ». Un acheteur très apprécié dans Affaire conclue avait aussi annoncé son départ de l’émission.

Il s’agit de Julien Cohen. Sur son compte Instagram, ce dernier avait aussi dévoilé les raisons de son départ. Il avait expliqué : « Pendentif ces quatre ans et demi, je me couchais tôt ».

L’ancien acheteur d’Affaire conclut a révélé : « J’avais une vie sociale un peu compliquée pour mon épouse. Parce que cela demande beaucoup d’énergie de tourner Affaire Conclue ».

Julien Cohen une conclusion : « Et cette énergie, je la mettais sur le plateau au détriment de pas mal d’autres choses. Pas de restauration. Pas de sorties le soir ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.