Alain Delon fou furieux : cette anecdote honteuse révélée par Jean-Michel Maire sur le plateau de TPMP

Ce lundi dans Touche pas à mon poste, les chroniqueurs se sont amusés à dévoiler une anecdote avec une célébrité. Lorsqu’est venu le tour de Jean-Michel Maire, ce dernier a évoqué sa rencontre particulière avec Alain Delon.

Il en garde un souvenir plutôt mitigé. Lundi 4 juillet, sur le plateau de Touche pas à mon poste – temporairement animé par Benjamin Castaldi – Jean-Michel Maire a raconté son étrange rencontre avec Alain Delon. Un moment dont le chroniqueur confie”avoir honte” depuis ce dernier a “révélé une part sombre de (lui)“. Tout commence un été, à Paris, lorsque Jean-Michel Maire aperçoit la voiture de l’acteur qui se gare près des Invalides. A en juger par les nombreux bagages dans le véhicule, il présume que ce dernier partait ou revenait de vacances . “Il sort de la voiture avec son épouse, il va au restaurant qui est juste à côté“, se souvient Jean-Michel Maire. C’est là que le chroniqueur remarque un détail qui cloche : le chauffeur qui conduisait la voiture a laissé une portière ouverte. “Il suffisait que j’aille le voir pour lui dire : ‘Je crois que vous avez laissé une porte ouverte’. Tous les bagages étaient à disposition. Il allait tout se faire voler”explique Jean-Michel Maire. Pourtant, plutôt que de s’adresser au chauffeur, le journaliste attend que ce dernier s’éloigne pour en toucher directement un mot à Alain Delon. “Monsieur Delon, je suis désolé, mais je crois que votre voiture est restée ouverte”lance-t-il à l’acteur.

Jean-Michel Maire sur la réaction d’Alain Delon : “J’étais super gêné”

Ni une ni deux, Alain Delon – dont le tempérament explosif n’est un secret pour personne – entre dans une colère noire. “Ce qui devait arriver, arriva. Il a foutu une énorme race au garde du corps en l’engueulant et en me prenant en témoin. ‘Vous vous rendez compte, il n’y a plus de petit personnel. Il n’a qu’une choisi à faire c’est de conduire et de fermer les portes !”se souvient Jean-Michel Maire avant d’ajouter : “J’étais super gêné. La garde du corps baissait la tête.” Mais alors, pourquoi le journaliste at-il préféré reporter l’information à Alain Delon plutôt qu’au chauffeur ? “J’espère que je ne sais pas quoi d’Alain Delon, une récompense que je n’ai pas eue. Il se foutait complètement de ma gueule“, avoué ce dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.