Après 15 ans de rock à Albi, le bar Jour de fête baisse le rideau vendredi sur un dernier concert

l’essentiel
Fabrice Lefebvre a tenu pendant près de 16 ans le bar musical Jour de fête à Albi. Son credo, faire jouer tous les vendredis des groupes de rock garage. Une belle aventure qui prend fin ce vendredi, avec le dernier concert de l’établissement.

“C’est une aventure qui a commencé le 13 octobre 2006…” Près de 16 ans plus tard, Fabrice Lefebvre baisse le rideau de son bar musical, Jour de fête. Un lieu unique du boulevard Soult, qu’il aura fait tourner tout seul pendant toutes ces années. Sa passion à Fabrice Lefebvre, c’est le rock. Le rock garage même. Derrière son comptoir s’étalent des centaines de CD et de nombreuses affiches ornent les murs. Son modeste bar a accueilli pendant plus de 15 ans des groupes du monde entier. Vendredi 22 juillet, ce sera le dernier…

Ce technicien paramédical a passé 28 ans à voyager dans le monde entier pour le travail. La Réunion, Mayotte, dans l’océan indien et le Pacifique, et l’Australie surtout, pays auquel il reste encore très attaché. Avant de poser ses valises à Albi en 2004. Mais le passionné de rock veut changer de vie depuis bien longtemps déjà. “J’avais déjà tenté de reprendre le Jimmy, un club de rock mythique de Bordeaux, en 2000. Ça ne s’est finalement pas fait”. Pour enfin trouver, presque par hasard, Jour de fête, en 2006.

100 personnes à chaque concert

“Ma passion, c’est la cuisine et le rock. J’ai lié les deux en ouvrant ce lieu. Tous les midis pour la fête restaurant, et tous les vendredis soir pour les concerts à partir de 2008”. Et la sauce à pris très vite. Jour de fête aura donné des centaines de concerts. “Certains groupes sont revenus 2 fois. Mais c’est 430 groupes différents, pour 494 concerts au total”. Si proche des 500… “Oui, c’est un peu con”, sourit Fabrice Lefebvre. Les Albigeois se sont appropriés ce lieu atypique, une poignée d’habitués sont restés pendant 15 des incontournables de ces rendez-vous rock garage du vendredi soir. “J’avais 100 personnes pour chaque concert pendant des années. Tous les groupes australiens de la petite scène garage sont passés par là. Mais des groupes américains aussi, des Portugais et des Espagnols. La scène française aussi qui est extraordinaire”.

Mais la crise sanitaire a eu raison de Jour de fête et de l’énergie de Fabrice Lefebvre. Depuis 3 ans, l’établissement tourne au ralenti. “Ce sont les recettes du restaurant qui permettaient au bar musical de tourner. Et encore, c’était pas lourd. Mais depuis la réouverture, je n’ai plus de clients. Quelques-uns chaque midi. Parfois c’est zéro.. . Ça ne m’était jamais arrivé avant la crise sanitaire. C’est déprimant”. Alors, du haut de ses 64 ans, le rockeur s’est dit qu’il était temps de tourner la page. “Ce qui me peine le plus, c’est que ce lieu va disparaître. C’est triste pour les groupes qui ne peuvent plus faire une halte par Albi”.

“Je n’ai que d’excellents souvenirs”

Et quand on lui demande si malgré ces dernières années, l’aventure reste quand même belle, Fabrice Lefebvre s’illumine. “Je n’ai que d’excellents souvenirs !”, s’emballe-t-il. “Au niveau musical, j’ai vécu des moments merveilleux. Les groupes étaient toujours heureux d’être ici. J’ai fait jouer pas mal de mes idoles de l’époque, je n’aurais jamais cru ça possible il y a quelques années . On a toujours eu des gens cool ici”. Il a bien fallu virer les lourdingues au début, les piliers de comptoir qui s’en foutait du rock. “Mais après le public était génial!”.

Pour le dernier vendredi, c’est le jeune groupe Dynamite Shakers qui viendra faire une dernière fois trembler les murs. “Ils sont redoutables. Ils ont tout compris au garage, et ils n’ont que 20 ans”.

Pour sûr que les aficionados de Jour de fête seront présents vendredi. Celles et ceux qui n’avaient pas poussé les portes depuis longtemps tenteront sûrement aussi de s’y aventurer une dernière fois. “J’ai vraiment réussi à faire ce que je voulais faire”, conclu Fabrice Lefebvre, en attendant la dernière. Tout simplement.

Jour de fête, 61 boulevard Soult à Albi. Dynamite Shakers à 22 heures. Paf : 6 euros

Leave a Reply

Your email address will not be published.