Après deux ans d’absence le festival de l’anche revient à Hyères

Ce samedi et dimanche, le festival de l’anche revient, principalement au forum du casino. Tous les concerts et les ateliers seront gratuits et les producteurs d’anches pourront partager leur savoir-faire et leur passion.

Entre canne de Provence, fabrication artisanale et culture méditerranéenne, l’évènement va mettre en valeur la richesse du Var.

Mais, selon le créateur du festival, Michel Pellegrino, le côté traditionnel n’est pas l’unique force du rendez-vous. Il y aura aussi de nombreux acteurs du monde de la musique : “C’est une occasion exceptionnelle dans la région pour tous les musiciens amateurs et professionnels de pouvoir essayer des instruments. Pour les personnes qui ne sont pas des musiciens, il y a aussi des ateliers de calligraphie et de fabrication d’instruments”.

Des nouveautés à la fois

Autour de scènes ouvertes en continu avec des musiques de matelots ou des orchestres d’harmonie jouant les plus grands classiques de Beethoven ou Verdi, le festival de l’anche se diversifie.

Première nouveauté : la rencontre des classes de clarinette de la région Paca avec un concert demain après-midi.

Au programme aussi, un sextuor de clarinettes de la Musique des équipages de la flotte de Toulon, des musiques militaires et marines ou des compositions plus modernes.

La grande famille des clarinettes essaie de faire voyager le public.

Mais la grande nouveauté de cette année, c’est le nombre d’exposants et de fabricants : ils étaient 18 en 2019 et ils seront 35 ce week-end.

Ces chiffres traduisent la réputation du festival à l’étranger. Demain et dimanche, on trouvera des fabricants italiens, espagnols, belges, hollandais et même un allemand.

Un festival qui rassemble

Dernière nouveauté : un festival musical dans les vignes de Provence animera le week-end.

Pour les amateurs de vin et de musique, il sera possible de prendre des lieux pour l’évènement, qui proposera 70 concerts et dégustations de vins.

Malgré un budget un peu plus restreint pour cette édition, à cause des deux dernières années sans festival, l’anche va continuer à satisfaire les passionnés de musique et d’art. Les musiciens de style et de culture différents sont les bienvenus.

En clôture des festivités, un concert de Scott Hamilton, un mythe du saxophone et du jazz.

Questions à Julian Broudin, saxophoniste du groupe Triggerfish

Présent demain soir au Théâtre Denis, le groupe Triggerfish sera l’une des têtes d’affiche du festival. Rencontre avec Julian Broudin, saxophoniste du groupe.

La musique de Triggerfish, qu’est-ce que c’est ?

Une forme de jazz dans la composition mais en fait une musique très originale, un peu sans limites. C’est plutôt quelque chose de relativement actuel dans la musicalité et dans l’accessibilité. À côté de ça, c’est de la musique illustrative, descriptive ou de temps en temps carrément chantée. On travaille avec un rappeur toulonnais et une chanteuse. On veut aussi se démarquer du quintet de jazz à l’ancienne avec des dessinateurs, des danseurs et d’autres artistes.

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au festival ?

Étant saxophoniste professionnel et professeur de conservatoire, c’est assez naturel pour moi de venir s’y produire et de connaître les gens du festival de l’anche. À ce festival, il y a des pointures internationales qui viennent jouer, et puis les acteurs locaux. J’ai déjà participé à quelques éditions avec d’autres projets assez différents. D’ailleurs, cette année, j’ai de la chance car je le fais avec Triggerfish et aussi avec Rona Hartner (actrice, chanteuse et compositrice franco-roumaine).

Qu’allez-vous interpréter lors du concert ?

On va jouer notre album, Doublure d’argent, qui est sorti en décembre en format CD et vinyle. On va défendre notre album sur quatre ou cinq dates de suite. Et en nouveauté, on va interpréter deux voire trois titres, avec notre chanteuse qui vient de Toulouse pour l’occasion.

PROGRAMME

Samedi

Centre-ville
9h : Panama Street (Jazz & Latino) en déambulation

Forum du casino
11h30 : Harpyotime & The nightbirds (Blues & Swing), concert d’inauguration
14h : Swing du Sud feat. Michel Pellegrino (jazz manouche)
15h15 : Rencontre des clarinettes Paca
16h30 : sextuor de clarinettes de la Musique des équipages de la flotte de Toulon

Site d’Olbia
18h30 : Johnny Makam (musique traditionnelle méditerranéenne)

Théâtre Denis
21h : TriggerFish (mix de jazz et musiques actuelles).
Réservation obligatoire au 07.70.60.26.02 (places limitées) du lundi au samedi de 18h à 21h.

DIMANCHE

Forum du Casino
10h30 : scène ouverte avec l’école de sax de Puget-Ville
12h : apéro jazz
14h : Orchestre d’Harmonie Toulon Var Méditerranée
15h30 : Rona Hartner et sa Fanfare (musique des Balkans)

Église anglicane
18h30 : Scott Hamilton (jazz). Places limitées, réservation obligatoire au 07.70.60.26.02 aujourd’hui et demain de 18h à 21h.

Leave a Reply

Your email address will not be published.