Arles 2022 : Denis Brihat : Au travers des chemins

Le 17 juin 2022, la Galerie Coutaz a inclus son espace au 7 rue Balechou à Arles. La Galerie présente une exposition de Denis Brihatparrain de la galerie.

Photographe majeur de la seconde moitié du XXème siècle, l’artiste, où plutôt « l’homme de métier » comme il dit, à participé à l’émancipation de la photographie dans l’art contemporain dès le début des années 60.

En s’installant à Bonnieux en 1958, dans les hauteurs du Luberon, il décide de se dispenser à son travail personnel, l’observation de la nature. Il travaille à la chambre et réalise ses tirages lui-même, pour donner vie à des « tableaux photographiques ».

Pour cela il utilise des procédés anciens, notamment le virage, qui est un traitement chimique supplémentaire. Les virages de sélénium, d’or, de cuivre, de fer, lui permettent de développer une palette de couleur.
La « gravure photographique », procédé chimique qui attaque les zones les plus sombres, permet d’apporter de la profondeur et de la matière. Cependant ces techniques s’oublient devant la simplicité et la pureté des photographies de Denis Brihat.

Dès le début, ses photographies sont destinées à être exposées sur un mur, à être montrées au public comme une création originale.
Son travail est vite récompensé, par une exposition au Musée des Arts Décoratifs de Paris en 1965 et en 1967 au Musée d’Art Moderne de New-York.

Après avoir travaillé pour l’agence Rapho, il part en Inde de 1955 à 1956.
Les photographies prisent lors de ce voyage lui valent le prix Niepce en 1957.

Lassé par la folie de la ville, il décide, encouragé par son ami Robert Doisneau, de s’installer à Bonnieux en 1958. Menant une vie spartiate, dans un paysage digne de Jean Giono ; c’est dans les hauteurs du Luberon, que Denit Brihat prend le temps d’observer la nature, tout en écoutant Bach.

C’est à cette période qu’il rencontre Bernard Coutaz, fondateur du label de musique harmonia mundi, ensemble ils ont créé des pochettes de disques, qui restent la « marque de fabrique » du label.

À la recherche d’une photographie pure, Denis Brihat travaille à la chambre et réalise lui-même ses tirages. Ses expériences et sa rigueur l’amènent à une maîtrise complète, à une liberté de création.

À la fin des années 50, c’est un des premiers photographes à vouloir présenter la photographie comme une création originale, la hisser dans l’art contemporain. Pour cela il réalise de grands tirages, en éditions limitées qu’il appelle « tableau photographique ».

Durant l’été 1969 il organise les premières rencontres de la photographie à Bonnieux

avec Jean-Pierre Sudre, Jean Dieuzaide et Jean-Claude Lemagny, le tout filmé par Michel Tournier.

L’année suivante il laisse place à Lucien Clergue pour la Première Édition des rencontres de la photographie d’Arles en 1970. Il y participe par la formation d’une nouvelle génération de photographe.

Jusqu’en 2012, Denis Brihat a continué à pratiquer la photographie et à réaliser ses propres tirages.

L’exposition à la Galerie Coutaz regroupe des œuvres réalisées entre 1975 et 2008.
C’est une balade à travers différentes saisons, différents arbres, rythmée par la finesse de folles avoines.

Ce qui laisse penser à des natures mortes est presque des portraits de la nature.
Un calme et une sérénité se déploient des photographies, obligeant une prise de temps pour observer la poésie des nuances et de la profondeur.

Aujourd’hui Denis Brihat est toujours à Bonnieux entouré de son épouse Solange, de ses photographies et de ses souvenirs, qu’il partage avec tendresse et simplicité.

Matthieu Coutaz

Galerie Coutaz
Entre l’ancienne École Nationale Supérieure de la Photographie, les arènes et le théâtre antique, la Galerie Coutaz est déployée dans le centre historique d’Arles, au cœur d’un quartier culturel vivant en pleine expansion.
Il n’y a pas de coïncidence, seulement des signes. En effet, la galerie se situe dans l’ancien hôtel particulier d’Eva Coutaz, qui fut Présidente d’harmonia mundi pendant plus de 40 ans.
C’est une histoire familiale qui se poursuit aujourd’hui vers de nouveaux horizons, dans le même esprit d’exigence, d’accompagnement des artistes et de rencontres avec le public.
La galerie met également en valeur l’édition de livres d’art avec un espace librairie, où sont proposés des ouvrages en lien avec les photographes représentés et leurs thématiques.
Pour sa première exposition « Récit N°1 », la Galerie Coutaz présente les travaux de Denis Brihat, parrain de la galerie, et d’Adrien van Melle.

Denis Brihat : Au travers des chemins
du 17 juin au 27 août 2022
Galerie Coutaz
7 Rue Balechou
13200 Arles, France
www.galeriecoutaz.com

Leave a Reply

Your email address will not be published.