Audiences radio, les stars des matins : Julien Courbet en réplique, Estelle Denis percé, Philippe Vandel prend l’eau

Carrefour d’audience très disputé, le 9h/12h des généralistes est une autre tranche horaire sur laquelle les stations investissent beaucoup. Cette dernière vague de la saison 2021-2022 est à comparer avec une vague mai-juin 2021 atypique car marquée par un déconfinement progressif d’une France encore engluée dans la crise sanitaire.

À lire aussi

Audiences radio : France Inter incontournable, RTL en légère hausse, France Bleu souffre, Europe 1 au plus bas

Radio

Audiences radio : France Inter incontournable, RTL en légère hausse, France Bleu…

RFM : Caroline Ithurbide reprend la matinale à la rentrée avec Albert Spano

Radio

RFM : Caroline Ithurbide reprend la matinale à la rentrée avec Albert Spano

Europe 1 : Yann Moix animera une émission de libre-antenne sur la station à la rentrée (MAJ)

Radio

Europe 1 : Yann Moix animera une émission de libre-antenne sur la station à la…

RTL doublée par France Inter en post-matinale

Atypique comme la grille post-matinale de RTL, dont la direction a décidé en pleine saison à la fin du mois de mars 2022 de prolonger “RTL matin” d’un quart d’heure, de 9h à 9h15, avec “La Newsroom” : une page consacrée à la présidentielle en avril puis à l’actualité plus générale jusqu’à la fin de la saison. Coincée entre deux mastodontes – “RTL matin” et “Ça peut vous arriver” – “Laissez-vous tenter”, l’émission d’actualité culturelle, a ainsi glissé dans une case étriquée (9h15-9h30). En termes d’audience, ce choix n’est pas payé. Cette tranche hybride du 9h-9h30, qui disparaîtra finalement à la rentrée prochaine, a été écoutée en moyenne, selon Médiamétrie, par 1.254.000 auditeurs entre avril et juin 2022. Dans cette affaire, RTL est en baisse sur un an (-70.000) comme sur une vague (-117.000). La station rouge est doublée sur tous les quarts d’heure par sa concurrente, France Inter.

Le bloc post-matinale composé, pour la dernière fois, de “Boomerang” d’Augustin Trapenard et de “L’instant M” de Sonia Devillers, a fédéré, en moyenne entre 9h et 10h, 1.276.000 auditeurs (+208.000 sur un an, +83.000 sur une vague). Une excellente performance dopée notamment par le quart d’heure d’ouverture du futur animateur de “La grande librairie” sur France 5. “Boomerang” a ainsi retenu l’attention pour cette dernière partie de saison de 1.359.000 auditeurs (+230.000 sur un an, +114.000 sur une vague). Avec son émission médias, “L’instant M”, Sonia Devillers a capté 1,029 million d’auditeurs entre 9h45 et 10h, en progression de 145.000 auditeurs sur un an.

Philippe Vandel sous les 300.000 auditeurs, Julien Courbet recule

Sur Europe 1, “Médias culturels”, l’autre émission médias de matinée, dégringole encore. Pas aidées par les partitions affichées par la matinale de Dimitri Pavlenko, les deux heures d’antenne (9h-11h) proposées par Philippe Vandel ont été écoutées chaque matin en moyenne par 286.000 auditeurs. Ils étaient encore 407.000 il ya un an (-121.000 sur un an, -110.000 sur une vague). Derrière, “Bien fait pour vous”qui vient de boucler sa première saison avec Julia Vignali et Mélanie Gomez, s’intéresse en moyenne entre 11h et 12h30 seulement 197.000 auditeurs (-61.000 sur une vague). Là aussi, la perte d’audience est notable. Il ya un an, Anne Roumanoff a détourné dans “Ça fait du bien” 352.000 personnes dans la même tranche (-155.000 sur un an).

Sur RTL, Julien Courbet, qui couvre depuis septembre 2021 la maxi-tranche 9h30-12h30 (transformée en 9h-12h la prochaine saison) avec sa quotidienne “Ça peut vous arriver”, a déjoué les arnaques en présence de 1,039 million d’auditeurs. Le présentateur de “Capital” perd en route 153.000 auditeurs par rapport à la dernière vague. Sur un an, le 9h30-12h30 de RTL égare 30.000 auditeurs. L’émission de Julien Courbet ne couvrait alors que la tranche 9h30-11h30.

Comme lors de la dernière vague, tous les quarts d’heure de l’émission sont en réplique entre 9h30 et 11h30. La courbe s’inverse, en revanche, sur la tranche 11h30-12h30 que Julien Courbet parvient à faire progresser sur tous les quarts d’heure par rapport à la dernière saison.

Nagui, une des deux exceptions de France Inter, Estelle Denis progresse

En face, Nagui a réussi “La bande originale” de France Inter, écouté par 974.000 auditeurs entre 11h et 12h30. L’animateur est l’une des deux incarnations de la station – l’autre étant Antoine de Caunes – à déplorer le départ d’auditeurs (-6.000 sur un an et -9.000 sur une vague). Seul le quart d’heure qui lance l’émission est en progression par rapport à la dernière saison. Juste avant, de 10h à 11h, “Grand bien vous faites” d’Ali Rebeihi a fidélisé 835.000 auditeurssoit 101.000 auditeurs de gagnés sur un an (-18.000 sur une vague).

Sur RMC enfin, l’émission “Les grandes gueules”diffusé de 9h à 12h, a perdu l’attention de 17.000 personnes sur un an, pour un total en moyenne de 623.000 auditeurs. Alain Marschall et Olivier Truchot ont en revanche conquis 70.000 auditeurs supplémentaires par rapport à la dernière vague.

Quant à “Estelle Midi, On ne va pas se mentir”nouveauté de la saison 2021-2022 de RMC, co-diffusée sur RMC Story et menée par l’ancienne animatrice de TF1 et M6 sur la tranche 12h-15h, elle a été suivie en moyenne par 335.000 auditeurs entre avril et juin 2022 avec un pic à 490.000 auditeurs à l’heure de la prise d’antenne. Estelle Denis recrute ainsi 91.000 curieux sur une vague et 56.000 sur un an. Un beau succès.

Source : 126.000 Radio Médiamétrie avril-juin 2022. Audiences en quart d’heure moyen. Lundi au vendredi. Les comparaisons présentées le sont sur un an (avril-juin 2021 vs avril-juin 2022) et sur une vague (janvier-mars 2022 vs avril-juin 2022).

Leave a Reply

Your email address will not be published.