Beyoncé retire le sample de Kelis de « Renaissance »

Sur cette photo d'illustration prise le 28 juillet 2022 à Los Angeles, le nouvel album de Beyonce
CHRIS DELMAS / AFP Sur cette photo d’illustration prise le 28 juillet 2022 à Los Angeles, le nouvel album de Beyonce “Renaissance” joue sur un smartphone avec une photo de la chanteuse en arrière-plan. – Beyonce, la reine de la musique qui change de paradigme et dont l’art l’a longtemps établie comme l’une des stars du divertissement, a sorti vendredi son album très attendu “Renaissance”, un disque de danse teinté de house préparé pour sa chute d’aiguille estivale. Six ans après avoir secoué la culture avec son puissant album visuel “Lemonade”, la septième œuvre solo de Beyonce en studio est une collection palpitante et moite de morceaux de club visant à libérer un monde consumé par l’ennui. (Photo de Chris DELMAS / AFP)

CHRIS DELMAS / AFP

Les polémiques s’enchaînent pour Beyoncé, contraintes de modifier une deuxième chanson de son album « Renaissance », en moins d’une semaine.

MUSIQUE – C’est une deuxième retouche qui n’est pas passée en aperçu : pour la deuxième fois en moins d’une semaine Reine B un album modifié Renaissance. Ce mercredi 3 août, un sample a en effet disparu sur la chanson Énergie, comme le signale notamment Pierre roulante. Et ce n’est pas vraiment un hasard.

Aux premières heures de la sortie de l’album Renaissancele septième de Beyoncé, la chanteuse Kelis s’était plaint sur les réseaux sociaux de l’utilisation sans son accord d’un sample de son morceau Milk-shakesorti en 2003.

Furieuse, Kelis estime avoir été « volée », dénonçant le fait de ne pas avoir été consulté pour l’utilisation de ce passage, et faisant également remarquer l’absence de crédits à son nom pour cet emprunt.

« Je viens récupérer ce qui est à moi et exige des réparations »avait-elle lâché sur son compte Instagram. « Il y a beaucoup d’hypocrisie et d’absurdités, et quelqu’un doit en parler ». Mais Kelis ne s’en était pas seulement pris à Beyoncé. Aussi dans son viseur : Pharrell Williams et Chad Hugo, deux membres du groupe The Neptunes, tous deux producteurs du dernier album de Queen B, mais aussi du morceau Milk-shake, sur quoi ils sont crédités comme producteurs et auteurs de la chanson.

Kelis considère de son côté qu’elle aurait dû être a minima consultée par l’équipe de Beyoncé avant d’être seulement créditée comme interprète et non comme auteure et interprète.

Les galères s’enchaînent pour Beyoncé

Sur certaines plateformes de streaming, comme Tidal et Apple Music, le sample de Milk-shake a totalement disparu de la chanson de Beyoncé depuis ce mercredi. En revanche, il est encore possible de trouver la version originale (teintée du morceau de Kelis) sur Spotify et Youtube, comme vous pouvez le comparer vous-même ci-dessous.

En moins d’une semaine, Beyoncé a donc procédé à deux modifications de taille sur Renaissancemalgré les critiques plutôt dithyrambiques sur ce nouveau projet musical. Avant ce début d’épilogue, la chanson Chauffé avait déjà créé une certaine controverse outre-Atlantique et surtout outre-Manche.

En cause, l’utilisation d’un terme jugé offensant pour les personnes en situation de handicap dans les paroles de sa chanson. La polémique avait gonflé au point de contredire la femme de Jay-Z à modifier ses paroles. Pour le même mot, la chanteuse Lizzo avait également dû réécrire ses paroles, suite au tollé provoqué sur les réseaux sociaux.

À voir également sur Le HuffPost : La vraie star de cette pub avec Jay-Z et Beyoncé, c’est leur fille

Leave a Reply

Your email address will not be published.