Cacho Falcon par Carole Schmitz

Cacho Falcon : La vérité mise à nu

Né à Asuncion au Paraguay, Faucon Cacho vit et travail à Brooklyn. Il a retiré sa carrière comme artiste en vendant ce qu’il appelait des « jeans thérapeutiques ». En travaillant avec ses clients, il transformait leurs confessions et leurs anecdotes en dessins sur leurs jeans – ce qui est unique en son genre ! Ce qui l’a amené à travailler avec Perry Ellis, Guess, et finalement avec Tina Knowles (le t-shirt de la campagne « Let’s Move » de Michelle Obama, c’est lui !). Mais il s’est vite rendu compte qu’il voulait faire plus avec son travail.

Il décide alors de poursuivre sa vocation artistique en « documentant la vérité nue » comme il aime à le dire. Largement reconnu pour ses œuvres évocatrices qui transcendent les frontières, les genres et les supports, l’artiste est sans compromis dans sa volonté de capturer l’expérience humaine dans sa version la plus brute.

Fonctionnant un peu comme un journal, ses peintures colorées et étendues sont devenues le refuge de ses pensées et de ses angoisses, trop privées pour être partagées mais trop gratifiantes pour être ignorées. Il n’a pas pour autant délaissé la mode en collaboration avec J.Lin Swim pour concevoir les motifs de deux shorts de bain pour l’été 2016 par exemple.

Son travail de peinture et photographique est le témoignage du pouvoir de l’émotion et de sa capacité à dire la dans toutes les langues, dans toutes les circonstances et à chaque personne. Mais elle est aussi une adaptation de lui-même face à une situation chaotique qu’il a créé en luminaire son coté provocateur et infiniment curieux en évoquant ça et là ses références à Warhol et Basquiat dont il est un grand fan, le tout empreint d’une sensibilité réelle.

Tout ce qui est proche de la vulnérabilité l’inspire. Cela explique pourquoi il est fourni par le corps nu, à la fois toile et inspiration. « Avec la nudité vient la vulnécapacitéé. Avec la vulnécapacitévient la vérité. Cela suisène le sujet à un endroit où tout peut être dit et tout peut être fait. Voir mon sujet s’ouvrir comme il le souhaite ou le ressent ; c’est ce qui me fascine. » explique l’artiste. Ce qu’il recherche chez ses modèles, c’est la volonté de dévoiler leurs secrets les plus enfouis pour leur permettre d’apprendre à faire la paix avec eux. Cela crée un degré d’intimité qui transparaît dans son travail, où un torse griffonné devient une pièce à part entière mais aussi l’objet de photos, de vidéos et autres.

Mais pour l’heure, c’est lui qui se met à nu en répondant à notre questionnaire !

Site Web : www.cachofalcon.com
Instagram : cachofalconart

Votre premier clic photographique ?
Faucon Cacho : J’avais probablement 8 ans. J’avais cet appareil photo jetable que j’utilisais pour photographe mes petites voitures dans un environnement que j’avais créé pour elles. généralement à partir des décombres d’un chantier de construction.

L’homme ou la femme d’images qui vous inspirent ?
Faucon Cacho : Helmut Newton.

L’image que vous auriez aimé faire ?
Faucon Cacho : La photo de Jackie O prise par Ron Galella.

Celle que vous regrettez de ne pas avoir faite ?
Faucon Cacho : Une photo de nu de ma soeur entièrement peinte alors qu’elle était enceinte.

Celle qui vous a le plus émoi ?
Faucon Cacho : La photo de l’enfant syrien assis dans une ambulance après avoir survécu à une attaque aérienne à Alep.

Et celle qui vous a mis en colèconcernant ?
Faucon Cacho : Probablement la même photo de l’enfant syrien.

Si parmi vos images vous deviez en choisir une seule ?
Faucon Cacho : La photo que j’ai prise de ma muse avant qu’elle ne déménage à Rio.

Une image clé dans votre panthéon personnel ?
Faucon Cacho : Le portrait de ma famille.

Dans vos rêves les plus fous, si vous pouviez vous offrir une œuvre d’artquel qu’en soit le prix, quelle serait-elle ?
Faucon Cacho : Les portraits d’Egon Schiele.

D’une manière générale, quelle est la qualité requise pour être un bon photographe ?
Faucon Cacho : Être ouvert à l’exploration.

Le secret de l’image parfaite, existe-t-il ?
Faucon Cacho : Quand on travaille avec des « sujets », il faut pour obtenir une image parfaite, faire confiance.

La personne que vous rêveriez de photographe ?
Faucon Cacho : La première personne qui me vient à l’esprit est Monica Lewinsky.

Un livre photo indispensable ?
Faucon Cacho : « Just Kids » de Patti Smith.

L’appareil photo de vos débuts ?
Faucon Cacho : Les appareils jetables.

Celui que vous utilisez aujourd’hui ?
Faucon Cacho : Pour être honnête avec vous, j’utilise surtout mon iPhone.

Votre drogue préFérée ?
Faucon Cacho : J’adore les champignons.

La meilleure façon se déconnecte pour vous ?
Faucon Cacho : Les champignons.

Votre plus grande qualité ?
Faucon Cacho : La loyauté.

Une image pour illustrer un nouveau billet de banque ?
Faucon Cacho : Un panache.

Le métier que vous n’auriez pas aimé faire ?
Faucon Cacho : Comptabilité.

Votre plus grande extravagance en tant que photographe ?
Faucon Cacho : La saturation.

Les valeurs que vous souhaitez partager un traverser vos images ?
Faucon Cacho : L’acceptation.

La ville, le pays ou la culture que vous rêvez de ddécouvrir ?
Faucon Cacho : Asie.

L’endroit dont vous ne vous lassez jamais ?
Faucon Cacho : New York.

Votre plus grand regret ?
Faucon Cacho : Ne pas avoir fait de thérapie plus tôt.

Votre folie actuelle ?
Faucon Cacho : Ne pas être présent pour mon amoureux et mon partenaire.

Instagram, Facebook, Tik Tok ou snapchat, que pensez-vous des médias sociaux ?
Faucon Cacho : Dans mon cas, c’est un outil pour atteindre plus de gens. Je crois cependant qu’il est très facile de s’y perdre car nous sommes constamment nourris d’images.

Couleur ou N&B ?
Faucon Cacho : Couleur

Lumiére du jour ou lumièes-tu artificielle ?
Faucon Cacho : Artificielle

Ta source d’inspiration ?
Faucon Cacho : Les gens

Votre ddéfinition de la beauté ?
Faucon Cacho : La confiance en soi

La ville la plus photogénique selon vous ?
Faucon Cacho : Paris

Si j’organisais un diner spécial pour vous, qui voudriez-vous que j’invite un ta table ?
Faucon Cacho : J’aimerais y voir Frida Kahlo, Jackie Kennedy, Anna Nicole Smith, Egon Schiele, Andy Warhol, Monica Lewinsky, Lady Diana, Karen Carpenter, John John Kennedy, Freddie Mercury.

Si Dieu existait, lui demandiez-vous de poser pour vous, ou opteriez-vous pour un selfie avec lui ?
Faucon Cacho : Selfies.

L’image qui représente pour vous l’état actuel du monde ?
Faucon Cacho : Une peinture noire de Mark Rothko.

Qu’est-ce qui manque dans le monde d’aujourd’hui ?
Faucon Cacho : Compassion

Et si tout était un refaire ?
Faucon Cacho : Je changeais les lois. L’élaboration des lois est devenue une source d’argent, surtout ici en Amérique. Des gens meurent en conséquence. C’est juste de la merde.

Leave a Reply

Your email address will not be published.