Charlene de Monaco au Vatican : sa volte-face vestimentaire face au pape surprend

Ce mercredi 20 juillet, Albert II de Monaco et son épouse Charlène étaient en déplacement au Vatican afin de rencontrer le pape François. Pour l’occasion, la princesse était vêtue d’une tenue totalement noire. Un choix surprenant sachant qu’elle fait partie des rares personnalités à pouvoir porter du blanc, comme cela avait été le cas en 2016, lors de leur dernière visite au souverain pontife.

Une visite en toute discrétion. Ce mercredi 20 juillet, le le prince Albert II de Monaco et sa femme Charlène ont été reçus par le pape François dans ses appartements du palais apostolique du Vatican. Un déplacement qui n’avait pas été officialisé et était resté secret jusqu’à l’arrivée du couple princier au siège de l’Église catholique. Selon les rumeurs, Charlène aurait même pu faire le voyage seule, mais c’est finalement accompagnée de son époux qu’elle a été reçue par le souverain pontife.

Et pour cette audience privée, la princesse de Monaco était vêtue d’une robe noire à manches longues et d’une paire d’escarpins nude de chez Louis Vuitton. Parée d’un élégant chapelet de perles avec une croix en or, Charlène était également coiffée d’une mantille en dentelle noire. Une couleur qui n’a rien d’anodin car le noir est une obligation protocolaire pour toute femme étant reçue par le Pape. Toutefois, lors de leur précédente rencontre en janvier 2016, l’ancienne nageuse sud-africaine avait opté pour une tenue blanche.

Charlène Monaco autorisée à porter du blanc en présence du pape

Une variante protocolaire issue d’une tradition appelée “le privilège du blanc“. En vertu de cette prérogative réservée à seulement quelques reines, princesses et duchesses catholiques, ces dernières sont autorisées lors des audiences avec le pape, à porter vêtements et manteaux blancs, habituellement réservé au souverain pontife. Mais à plusieurs reprises, les reines et les princesses éligibles à ce “privilège du blanc” ont choisi de ne pas exercer ce droit en revêtant une tenue noire dans un geste de respect pour le Saint-Père.

Née protestante, Charlène de Monaco s’était convertie au catholicisme en 2011, deux mois avant son mariage avec Albert II de Monaco. Avant de rencontrer le pape François, la princesse avait rendu visite à son prédécesseur, le pape Benoît XVI, en janvier 2013. Une visite au cours de laquelle le prince Albert II avait présenté son épouse au souverain pontife. Et quelques mois après, le couple était également présent pour assister à la messe inaugurale du pape François.

Leave a Reply

Your email address will not be published.