Charlene de Monaco : ce jour où elle s’est totalement lâchée devant les Monégasques

Charlene de Monaco fera-t-elle l’honneur de sa présence au Grand Prix de Monaco, qui se tient du 27 au 29 mai en Principauté ? Certains l’ont peut-être oublié, mais lors de l’édition 2018, l’épouse du prince Albert a fait une apparition remarquée lors de cet événement annuel. D’ordinaire froide et réservée, l’ancienne sportive est totalement lachée.

Oubliez le bruit des vagues et le chant des oiseaux. Le temps d’un week-end, Le Rocher va vivre au rythme des vrombissements de moteurs. Charlène de Monaco, qui a fait une apparition remarquée au côté de sa fillelors d’un événement mode, ce mardi 24 mai, n’a pas confirmé sa présence au Grand Prix de Monaco, qui a commencé ce vendredi 27 mai et qui doit prendre fin ce dimanche 29 mai. Aperçue au côté de Charles Leclerc en 2019, c’est surtout sa venue un plus tôt qui a marqué les esprits. Durant l’édition 2018, l’épouse du prince Albert a dévoilé une facette plutôt méconnue de sa personnalité. Une fois n’est pas coutume, la princesse a laissé tomber les barrières et envoyé valser les convenances.

Après s’être imposé sur le circuit face à Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, l’Australien Daniel Ricciardo est, comme l’exige la tradition, monté sur la première marche du podium pour recevoir le fameux prix tant convoité. Si le trophée de la 76ème édition du Grand Prix de Monaco lui a été remis par le prince Albert en personne, le champion australien a également l’honneur d’échanger une bise avec la princesse Charlèneradieuse dans une robe longue colorée signée Akris, qui est apparue décontractée et tout sourire pour l’occasion.

>> PHOTOS – Charlene de Monaco boit du champagne à la bouteille, la femme d’Albert s’éclate comme jamais à Monaco

Andrea Casiraghi, la princesse Charlene de Monaco, le prince Albert II de Monaco, Pierre Casiraghi, Daniel Ricciardo, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, réunis sur le podium du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.
© Michael Alesi/BestimageAndrea Casiraghi, la princesse Charlene de Monaco, le prince Albert II de Monaco, Pierre Casiraghi, Daniel Ricciardo, Sebastian Vettel et Lewis Hamilton, réunis sur le podium du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.

Une princesse comme on l’a rarement vue

Afin de célébrer sa victoire comme il se doit, Daniel Ricciardo a ensuite rejoint le prince Albert, son épouse Charlene, ainsi que Pierre et Andrea Casiraghi, les fils de Caroline de Monaco, réunis pour l’occasion. Malgré la présence de plusieurs membres du gotha ​​derrière lui, le champion de F1 a laissé exploser sa joie. Et Charlène aussi. Dans l’euphorie du moment, le pilote automobile australien s’est tourné vers l’ancienne nageuse professionnelle pour lui proposer de boire au goulot la bouteille de Magnum mise à disposition pour le gagnant et déjà ouverte. Pourtant habituée à rester discret et en retrait lors des événements officiels, Charlene de Monaco a accepté bien volontiers la proposition du sportif.

Andrea Casiraghi, la princesse Charlene de Monaco, le prince Albert II de Monaco et Pierre Casiraghi, lors du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.
© Claudia Albuquerque / BestimageAndrea Casiraghi, la princesse Charlene de Monaco, le prince Albert II de Monaco et Pierre Casiraghi, lors du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.

Ce jour-là, Charlène de Monaco a brisé les codes

Brisant correspondant aux conventionsla princesse Charlene s’est en effet prêtée au jeu sans sourciller, sous le regard amusé de son époux et de ses neveux, présente à ses côtés sur le podium. Au vu et au su de tous, elle s’est ainsi emparée de la bouteille de champagne – qui semblait d’ailleurs lourd pour son gabarit – un bu une gorgée, avant de la remettre entre les mains de son propriétaire. Entre éclats de rires spontanées et grimaces enfantines, la mère de Jacques et Gabriella est apparue très à l’aise lors de ce rendez-vous sportifattribué chaque année sur Le Rocher.

La princesse Charlene de Monaco, Daniel Ricciardo, le prince Albert II de Monaco et Pierre Casiraghi, lors de la remise de prix du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.
© Claudia Albuquerque / BestimageLa princesse Charlene de Monaco, Daniel Ricciardo, le prince Albert II de Monaco et Pierre Casiraghi, lors de la remise de prix du 76ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco, le 27 mai 2018.

Une manière pour elle de faire taire les mauvaises langues, qui la dit froide et distanteet de montrer qu’une princesse pouvait, aussi, s’amuser. Alors, est-ce la chaleur du mois de mai qui l’a rendu si guillerette ce jour-là ? Ou peut-être les bulles de champagne ? Une chose est sûre, cela fait bien longtemps que Charlene, qui a traversé bon nombre d’épreuves personnelles ces derniers mois, ne s’est pas affiché aussi joviale et insouciante…

Crédits photos : Claudia Albuquerque / Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published.