Charlene de Monaco : son annonce très inattendue maintenant qu’elle est revenue

Ce mardi 5 juillet, Charlène de Monaco s’est emparée de son compte Instagram pour faire une grande annonce. La princesse a en effet dévoilé un aperçu de sa première collection NFT, en collaboration avec une célèbre galerie d’art …

Un projet étonnant. Revenu sur le Rocher depuis quelques mois, Charlène de Monaco multiplier les sorties publiques et se lancer désormais dans de nouvelles aventures. Ce mardi 5 juillet, la princesse a fait une étonnante annonce sur les réseaux sociaux. L’épouse du prince Albert II a ainsi publié une petite vidéo dans laquelle on découvre un portrait d’elle en plusieurs pièces, en noir et blanc, baptisé “NotreVisionEnsemble” et réalisé par l’artiste Junaid Sénéchal-Senekal. mais à travers ce dessin, Charlène de Monaco nous apprend qu’elle s’est laissée tenter par la crypto-monnaie.

Excitée par ma première collection NFT, commandée pour mon projet #feedtogether en collaboration avec le golfeur @Louisoosthuizen57. Merci à la galerie d’art @junaidssart qui a mis tout son cœur et son âme dans cette création, ainsi que sa santé pour avoir jeûné pendant toute la durée de ce travail”écrit-elle en légende, avant d’ajouter : “Ce qu’il a vécu est une réalité tragique pour beaucoup et quelque chose que la plupart conservent pour acquis chaque jour, elle met en évidence l’importance de ce projet”.

Le club de l’AS Monaco déjà séduit par les NFT

Les NFT (Non Fungible Token, “jeton non-fongible” en français), sont des titres de propriété numérique infalsifiables attestant de l’unicité d’un objet. Encore peu connus en France, ils sont de plus en plus en vogue dans les secteurs artistiques. Grâce à ce caractère unique d’un objet, les prix de certains d’entre eux peuvent parfois s’envoler. L’artiste américain Beeple par exemple vendu une photo numérique, intitulé Tous les jours : les cinq mille premiers jours, versez plus 69 millions de dollars. La collaboration entre Charlène de Monaco et l’artiste Junaid Sénéchal-Senekal pourrait donc reporter gros.

Mais ce n’est pas la première fois que les NFT tentent de se faire une place dans la Principauté. En mars 2022, ils avaient déjà séduit le club de football de l’AS Monaco, qui avait officialisé son partenariat avec Capital Block, agence NFT officielle du club. « En recherche permanente d’expériences à proposer à ses supporters et particulièrement actif dans le domaine des nouvelles technologies, l’AS Monaco réalise donc un pas supplémentaire dans cette façon originale de faire vivre leur passion à ses fans », avait indiqué le club sur son site.

Leave a Reply

Your email address will not be published.