Cinéma : 5 scènes LGBT coupées par les studios hollywoodiens – Actus Ciné

Alors que “Buzz l’éclair” est actuellement dans les salles, retour sur quatre blockbusters qui, comme lui, ont vu leurs scènes LGBTQIA+ coupées au montage. Il est le seul long métrage pour lequel la séquence a été réintégrée suite à une polémique.

Buzz l’éclair


Disney

Alisha Hawthorne

Dans le film actuellement en salles, Buzz l’éclair est de retour ! Pas celui de Toy Story, mais le véritable et légendaire Ranger de l’espace qui, depuis, a inspiré le jouet que nous connaissons tous. Le film s’est pourtant trouvé au coeur d’une polémique autour de l’un de ses personnages. En effet, Alisha Hawthorne, la commandante de l’unité des Rangers de l’Espace, est amoureuse d’une autre femme et devait l’embrasser à l’écran, comme le rapporte Variété.

Sauf que malgré les insistances de l’équipe de Pixar, le distributeur du film, Disney, a fait couper la séquence d’embrassade. Les employés ont critiqué cette décision dans une lettre ouverte dénonçant l’habitude du studio aux grandes oreilles, et ce depuis des années, de couper les romances et les références gays pourtant proposées par l’équipe créatrice.

Pour la première fois de son histoire, Disney a dû faire marche arrière et réintégrer la scène dans la version cinéma actuellement visible sur les écrans. La productrice de chez Pixar Galyn Susman s’est félicitée de cette victoire, commentant que la scène avait “toujours fait partie” du long métrage. En conséquence, le film a été interdit dans un certain nombre de paie.

Extraterrestre : Alliance

Second opus des films préquels à la saga Alien et faisant suite à Prometheus, Alien: Covenant raconte la découverte par un équipage d’explorateurs de ce qu’ils pensent être un paradis encore intouché. Il s’agit en fait d’un monde sombre et dangereux, cachant une menace terrible. Ils vont évidemment tout essayer pour s’échapper.

Le prologue de moins de 5 minutes contenait une scène de baiser gay mais la séquence (visible ci-dessous) a été coupée :

Ces baisers entre le sergent Tom Hallet et le chef de sécurité Dan Lopé, qui font partie de ce prologue coupé, ne passeront donc jamais en salle. Quelques mois avant la sortie, la Twentieth Century Fox sera certes en ligne dans cette séquence, mais le fait est qu’elle ne sera pas diffusée sur grand écran par décision du studio.

Panthère noire


Les images de Walt Disney

Okoye, Nakia et Ayo dans Black Panther

Dans les comics Black Panther, les personnages d’Okoye (Danai Gurira) et de Ayo (Florence Kasumba) sont ensemble. Le film de Ryan Coogler devait montrer leur romance à l’écran mais finalement, il n’en sera rien. Au contraire, le choix est fait de montrer Okoye en couple avec un homme, W’Kabi, le meilleur ami de T’Challa, joué par Daniel Kaluuya.

Dans une interview à Salon de la vanitéla scénariste Joanna Robinson racontait la scène : “Dans une version brute de cette scène de Black Panther, on vu (…) Okoye et (…) Ayo se balançant en rythme et en formation avec le reste de leur équipe. Le regard d’Okoye flirtait avec Ayo pas mal de temps pendant que la caméra panotait. Ayo finissait par dire : ‘Tu n’es pas mal’ et Okoye répondait d’un large sourire : ‘Je sais'”.

Star Trek Sans limites


Paramount Pictures

John Cho alias Sulu

John Cho, interprète du personnage de Sulu à bord de l’USS Enterprise, nommé à Vautour en 2016, année de sortie de Star Trek Sans limites, qu’une scène de baiser gay entre son personnage et son mari avait été retirée par le studio :

“La scène se passe à l’aéroport avec notre fille. Nous nous faisons un petit baiser. Il se trouve que je suis fier de cette scène, car elle était assez difficile. Evidemment, je venais de faire connaissance avec l’enfant et Doug [Jung, scénariste du film et jouant l’amoureux de Sulu] n’est pas acteur. Je voulais juste que cela sonne correctement intime. Nous sommes tous les deux hétéros et nous dévions avoir ce moment intime et aimant qui était dur à avoir ‘sur le pouce’. Nous avons donc dû nous donner et le résultat était bon, selon moi”.

Sans s’étendre sur les raisons derrière cette coupe, Cho souligne que la scène a bien été supprimée du montage définitif. La sexualité de Sulu n’a jamais été un point central du film, mais elle est proposéee dans le long métrage, donnant (enfin) un peu de matière au personnage, qui n’avait pas été beaucoup détaillée depuis le début du reboot cinématographique de la saga.

Thor : Ragnarok


Les images de Walt Disney

Walkyrie (Tessa Thompson)

En 2017, lorsque sort Thor : Ragnarok, personne ne remarque rien. Pourtant, en coulisses, une séquence très courte a été coupée, qui affichait que Valkyrie, puissante guerrière d’Asgard, était bisexuelle. Interrogée par L’indépendantson interprète Tessa Thompson déclare que son personnage dans le film est, comme dans les comics, bisexuel et le prouve.

Elle raconte la scène supprimée du film mais qu’elle a pourtant tourné, dans laquelle on a vu une femme sortir de la chambre de la combattante de manière évocatrice. Taika Waititi, réalisatrice du film, viendra à son secours en 2020 en confiance : “Les [personnages] ne m’appartiennent pas, mais avec les acteurs, je pense que je soutiens vraiment ce qui les rend à l’aise, qu’il s’agisse de choix naturels ou une voie dans laquelle peut naturellement aller leur personnage”.

Verra-t-on des références plus tangibles dans Thor: Love and Thunder, pour lequel Thompson et Waititi sont de retour ? Rendez-vous dans les salles le 13 juillet prochain !

Leave a Reply

Your email address will not be published.