“Des comportements intolérables” : l’agent immobilier incriminé par Nabilla balance, et ça fait très mal !

Jeudi 2 juin 2022, Nabilla avait affirmé avoir été victime d’escroquerie par un agent immobilier. Contacté par le Figaro, ce dernier a donné une version des faits totalement différents.

Dimanche 5 juin 2022, Nabilla accouche de son deuxième enfant, à Paris. Si l’influenceuse réside à Dubaï, elle souhaitait en effet être auprès de sa mère et de sa grand-mère pour accueillir son petit garçon. Quelques jours plus tôt, jeudi 2 juin 2022, en story, la femme de Thomas Vergara avait affirmé avoir été victime d’escroquerie. Évoquant son expérience avec l’agence The Address, elle avait expliqué : “Mes assistants ont géré en direct avec l’agence. Mon mais, c’est que personne d’autre ne se fait escroquer parce que je pense qu’il n’y a rien de pire que ça.” Souhaitant mettre en garde ses fans, la jolie brune avait assuré : “On avait un contrat qui était entre l’agence et moi (…) Jusque-là, tout allait bien, je n’avais pas découvert la supercherie, jusqu’à ce que je demande si c’était possible d’envoyer des colis pour le nouveau-né, directement à l’appartement (…) Une des femmes qui travaillait dans l’appartement nous a dit qu’il appartenait à des personnes qui ne souhaitaient pas du tout louer.

Contacté par le FigaroOlivier Tomas, président et fondateur de l’agence incriminée, a donné sa version des faits : “L’assistante de Nabilla nous a contactés pour trouver un appartement à louer pendant au moins un mois à Paris du fait de l’accouchement de cette dernière. Sur l’instant, nous n’avions rien à leur proposant qui pouvait répondre à leur cahier des charges.” Alors, il a pris contact avec en confrère qui lui a proposé un appartement qui aurait plu à Nabilla. “Tout se passe bien, nous avons continué à travailler avec notre service de conciergerie pour répondre aux diverses demandes de prestations du couple. Jusqu’au jour où, fin avril, le propriétaire de l’appartement décide de ne plus louer pour une raison que j’ignore“, at-il déclaré avant de glisser : “Cela faisait plusieurs semaines que nous travaillions sur cet emplacement donc nous étions très déçus.

Olivier Tomas : “J’ai transmis tous ces éléments à mon avocat”

Si le propriétaire de cet appartement a pu se rétracter, c’est notamment parce qu’il n’avait pas encore signé le contrat de location. Alors, Olivier Tomas se serait démené pour trouver une solution et aurait proposé des appartements “encore mieux” à Nabilla et Thomas Vergara. Cependant, il n’aurait jamais obtenu de réponse. “Leur assistant m’a dit avoir transmis les propositions au couple, mais sans avoir davantage de retours. J’ai reçu, quelques jours plus tard, un appel d’une copine de Nabilla, une avocate de Marseille, qui m’a hurlé dessus pour me demander le remboursement de l’argent versé avec, en plus, le double de la somme en dommages et intérêts“, at-il fait savoir. Enfin, le fondateur de l’agence L’Adresse aurait reçu un message téléphonique “avec photos à l’appui, du mari de Nabilla avec des menaces de mort” Contre lui, ses collaborateurs et ses enfants. Il a assuré : “Il me disait avoir payé 15 000 euros des gens pour mettre un contrat sur notre tête. Des choses de fou ! Je n’ai pas répondu et j’ai transmis tous ces éléments à mon avocat. Ces comportements sont intolérables.

Leave a Reply

Your email address will not be published.