Elizabeth II : cette phrase choc de la Reine sur Meghan Markle prononcée juste avant les funérailles du prince Philip

Une révélation choc. Selon l’auteur Tom Bower, la reine Elizabeth II aurait été soulagée que Meghan Markle n’ait pas pu venir aux funérailles du prince Philip. La Monarque aurait même prononcé une phrase assez explicite.

  • En avril 2020, la reine Elizabeth II disait un dernier au revoir à son époux
  • Il semblerait que la Monarque ait été heureuse de ne pas voir Meghan Markle débarquer aux funérailles
  • En effet, Elizabeth II aurait eu une phrase choc pour l’épouse du prince Harry

En avril 2021, le prince Philip disparaissait, supprimait la reine Elizabeth II dans un chagrin profond. Le 17 avril, la famille royale britannique se réunissait pour rendre un dernier hommage à l’époux de la Monarque. Mais voilà que selon les dires de l’auteur Tom Bower, Elizabeth II aurait été largement soulagée que Meghan Markle ne se rend pas aux funérailles de son époux. En effet, lorsqu’elle a appris que l’épouse du prince Harry restait aux Etats-Unis, la Monarque aurait lâché : “Dieu merci !” Il faut dire que les obsèques du prince Philip avaient lieu trois mois à peine, après l’interview explosive de Meghan Markle et du prince Harry à Oprah Winfrey.

Toujours selon l’écrivain, lune tension était palpable lors des funérailles du prince Philip. “Meghan avait annoncé sa grossesse de sept mois comme raison de ne pas voyager et au château de Windsor, la reine se préparait à affronter le public lors de l’un des jours les plus tristes de sa vie. Philip avait été son rocher pendant les 70 dernières années. A cause du Covid, elle pleurerait seule à l’intérieur de la chapelle. Dieu merci, Meghan ne vient pas”a déclaré le monarque. Une phrase choc qui fait écho aux accusations de Meghan Markle.

Meghan Markle, terriblement seule

En effet, la duchesse de Sussex avait dévoilé avoir entendu des remarques racistes au sujet de la future naissance de son enfant Archie. Tout comme Lady Diana, l’actrice avait nommé s’être sentie terriblement seule lorsqu’elle faisait partie de la famille royale : “Quand j’ai rejoint cette famille, c’était la dernière fois jusqu’à notre arrivée ici que j’ai vu mon passeport, mon permis de conduire, mes clés, tout ce qui est remis. Je suis allée à l’institution et j’ai dit que j’avais besoin d’aller quelque part pour obtenir de l’aide, j’ai dit que je n’avais jamais ressenti cela avant et que j’avais besoin d’aller quelque part, et on m ‘a dit que je ne pouvais pas, qu’il ne serait pas bon pour l’institution.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.