Elon Musk : sa fille transgenre ne veut plus rien avoir affaire avec lui et s’en explique au tribunal

Mardi 21 juin 2022, le média américain TMZ a révélé que la fille transgenre d’Elon Musk souhaitait changer de nom. La jeune femme de 18 ans ne voudrait plus être liée à son père.

En janvier 2020, Elon Musk s’est marié avec la romancière canadienne Justine Wilson. De leur union sont nés six enfants : Nevada (mort à l’âge de 10 semaines), les jumeaux Griffin et Xavier, ainsi que les triplés Kai, Saxon et Damian. Après huit ans de relation, le milliardaire a divorcé. En mai 2020, il a accueilli son septième enfant de sa courte relation avec Claire Boucher. Le prénom de l’enfant, baptisé X Æ A-XII a d’ailleurs fait polémique, à cause de son écriture complexe.

Pourtant, le directeur général de Tesla a aujourd’hui d’autres préoccupations familiales. En effet, sa fille transgenre de 18 ans a demandé à changer de nom selon les informations dévoilées par TMZ le mardi 21 juin. Xavier Alexander Musk conserverait devenir Vivian Jenna Wilson, et donc prendre le nom de jeune fille de sa mère. Pour cela, elle aurait déposé un recours en justice auprès de la cour supérieure de Los Angeles, à Santa Monica. Son changement de prénom et de nom lui permettrait de passer au genre féminin.

La fille transgenre d’Elon Musk ne veut plus être liée à lui

D’après TMZ, la jeune fille transgenre a été interrogée par le tribunal sur les raisons l’ayant poussée à demander ce changement de nom. “Mon identité de genre et le fait que je ne vive plus avec mon père biologique et ne souhaite plus être lié à lui d’une manière quelconque, sous quelque forme que ce soit” aurait-elle répondu.

Elon Musk et sa fille transgenre n’ont jamais évoqué leur relation ainsi que leurs différends en public. Si le directeur général de SpaceX avait par le passé affirmé qu’il “soutenait tout à fait” les personnes transgenres, il avait ensuite été accusé de transphobie. En effet, il avait ensuite déclaré en décembre 2020 : “Tous ces pronoms qu’ils emploient sont un cauchemar esthétique“. Des propos qui n’étaient pas passés auprès de la communauté transgenre. Vendredi 24 juin, celle qui veut désormais se faire appeler Vivian Jenna Wilson devrait s’exprimer lors d’une audience devant la justice. Elle pourrait donner plus d’informations sur sa relation conflictuelle avec son père.

Leave a Reply

Your email address will not be published.