Florent Pagny, « c’est la fin », sa mise au point cash…

Il s’était confié sur son traitement. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la valorisée du chéri d’Azucena est loin d’être facile. Voici les révélations de Florent Pagny.

Ses confidences sur sa maladie

Florent Pagny est un artiste très apprécié en France. Ce n’est donc pas une surprise si les Français ont été attristés lorsqu’ils ont appris que le chanteur est atteint d’un cancer. Pour rappel, c’est au début de l’année 2022 que le musicien avait fait partie de cette triste nouvelle à ses fans. Et ce, à travers une vidéo partagée sur Instagram.

Cependant, malgré le danger de sa maladie, Florent Pagny a toujours gardé courage depuis le début de son combat et sa présence à la finale de « The Voice » en est la preuve. D’ailleurs, avant cette finale, le papa d’Inca et Aël ont évoqué son cancer auprès de Nikos Aliagas, pour Gala.

Ce jour-là, il a révélé qu’une fois la saison de « The Voice » terminée, il allait commencer sa dernière arrivée, « et après c’est fini ! ». Très positif par rapport à son mal-être, Florent Pagny sait déjà ce qu’il va faire une fois son cancer vaincu.

« Je vais me retaper, profiter de la vie, de mes proches près de la nature et c’est une chance », at-il révélé.

Il a également ajouté faire des « contrôles » pendentif les six mois de sa préparation et après, il fera son retour sur scène. En attendant, le musicien doit se « remplumer » un peu d’après ses dires.

Une valorisation pas du tout facile

Si aujourd’hui l’état de santé de Florent Pagny s’est amélioré, le chanteur n’a pas du tout vécu une facilité, à en croire ses révélations. Après avoir affirmé qu’il sortait du tunnel, le père protecteur a avoué avoir subi la « chimio pure ».

Un traitement qui selon lui « castagne » et est aussi accompagné de rayons X. Au cours de cette période plus que difficile, Florent Pagny avait notamment fait face à un mal de cœur pendant plus de dix jours.

« Tu sais, le mal de mer que tu gardes alors que tu es sur la terre ferme depuis une semaine », at-il ajouté.

Il explique que ses deux premières devenues plus faciles, mais à partir de la troisième, les choses sont devenues un peu plus compliquées. En effet, après avoir remarqué que le compagnon d’Azucena avait « très bien réagi » à ses premiers chimios, les médecins ont rendu les suivantes un peu plus dures.

Il semble que ses traitements ont porté ses fruits puisque selon Florent Pagny pendant cette interview, la taille de sa tumeur s’était rétrécie. Si au début, elle était de la taille « d’un bon kiwi », à ce moment-là, la tumeur cancéreuse inopérable est de la taille d’une noisette.

Nul doute que sa force, son courage et son optimiste en sont pour quelque chose. D’autant plus que Florent Pagny est très bien soutenu pendant son combat. En plus des fans qui ne cessent de lui envoyer leur amour depuis la triste annonce, le chanteur peut aussi compter sur les siens. À savoir son épouse Azucena et leurs deux enfants : Inca et Aël.

Ses confidences sur la mort

Bien avant le diagnostic de son cancer, Florent Pagny avait évoqué la mort. À cette époque, le chanteur avait été interviewé par France Bleu à l’occasion de la sortie de son titre « Après nous ». Pendant son entrevue, le compagnon d’Azucena a fait partie de la façon dont il désire quitter ce monde.

Si Florent Pagny avoue ne pas trop y penser, il précise tout de même qu’il voudrait perdre la vie « avec le sourire ». Il a aussi affirmé ne pas détenir jeune, mais voudrait bien vivre aussi longtemps qu’il peut, « sans être malade ». Une fois parti, Florent Pagny préférait qu’on le « brûle sur le bûcher », car là où il vient, dit-il, on n’enterre pas les morts.

« Je partirai en fumée et ça m’appellera », at-il conclu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.