Jubilé d’Elizabeth II : le prince Harry “furieux”, il exige des excuses !

À peine reparti aux États-Unis avec son épouse et leurs deux enfants, le prince Harry médirait déjà sur son séjour au Royaume-Uni pour le jubilé de platine d’Elizabeth II. Selon Angela Levin, sa biographe interrogée par Le soleille petit-fils de la reine serait “furieux” et exigerait des excuses de la part de la famille royale.

On croyait le temps des escarmouches passé, mais il semblerait que le prince Harry n’était pas fini d’en vouloir à la famille royale britannique. Après être venu célébrer le jubilé de platine d’Elizabeth II avec son épouse, Meghan Markle, et leurs deux enfants, Archie et Lilibet Diana, le petit-fils de la reine serait “furieux” de la manière dont sa famille et lui ont été traités pendentif les quatre jours de festivités. C’est en tous cas ce qu’a cru comprendre Angela Levin, un biographe interviewée dans Le soleil, ce mercredi 8 juin. Selon l’écrivaine, qui a suivi le prince pendant un an avant la publication de son livre en 2018, le frère cadet du prince William estimerait “qu’on lui doit des excuses”. “Je crois qu’il est très très en colère d’avoir été ignoré”déclare-t-elle.

Il est vrai que pendant les célébrations des 70 ans de règne de sa grand-mèreHarry et sa famille ont été mis à l’écart et obligés de se montrer très discrets. Les Sussex n’ont eu le droit d’apparaître en public qu’à l’occasion de la messe organisé en l’honneur de la reine, vendredi 3 juin. “Ce qui m’a vraiment frappé ce jour-là, c’est la colère de Harry. il porte ses émotions sur son visage et il avait l’air absolument furieux”a souligné l’auteure en parlant de cette cérémonie religieuse où le couple est pourtant apparu souriant et proche de certains membres de la famille royale. “Je ne sais pas si c’est parce qu’il a eu une vague de sentiment par rapport à ce qu’il a abandonné ou si ce séjour lui a rappelé des mauvais souvenirs. (…) Il est autodestructeur et pourrait regretter ce qu’il a perdu.précise le biographe.

>> PHOTOS – Elizabeth II : retour en images sur les 30 moments les plus marquants de son jubilé

Le refus d’Elizabeth II d’être prise en photo avec Lilibet Diana

Autre chose qui pourrait avoir irrité le jeune prince : le fait que son frère aîné, William, sa belle-sœur Kate Middleton et leurs trois enfants, ne soyez pas venus à la fête organisée à Frogmore Cottage pour le premier anniversaire de Lilibet Diana. Mais selon Angela Levin, Harry n’avait “pas pris la peine de vérifier quel était l’emploi du temps des Cambridge” avant d’arriver au Royaume-Uni, et les futurs héritiers de la Couronne avaient déjà prévu de se rendre au Pays de Galles, où se comprenait un concert spécial au château de Cardiff pour le jubilé. Et si Harry et Meghan ont enfin pu présenter leur fille au prince Charles, à Camilla Parker-Bowles et à Elizabeth II, ce n’est pas pour autant que la souveraine de 96 ans a accepté d’être pris en photo avec son arrière-petite-fille. De quoi vexer les Sussex et contrairement à Netflixqui aurait souhaité capturer cet instant pour leur documentaire.

“Vous ne pouvez pas être impoli à propos des gens et attendre d’eux qu’ils vous ouvrent leurs cœurs ensuite”assure pourtant Angela Levin dans Le soleilen faisant allusion à l’interview assassine de Harry et Meghan chez Oprah Winfrey en mars 2021dans lequel ils dévoilent les dysfonctionnements de la famille royale en l’accusant d’avoir tenu des propos racistes envers leur fils. Selon l’écrivaine de Harry, conversations avec le princeles Sussex devaient revenir au Royaume-Uni à un moment « plus calme » verser faire la paix avec le prince William. “Vous ne pouvez pas vous attendre à être proche de quelqu’un si vous restez seulement quelques minutes”, at-elle insisté. Peut-être que le couple d’exilés reviendra-t-il en Angleterre prochainement pour rattraper le temps perdu ? Une chose est sûre : les tensions sont loin d’être du passé.

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Leave a Reply

Your email address will not be published.