La “Shtar Academy” n’a rien à voir avec la “Star Ac'” ou “Nouvelle école”

MUSIQUE – « Je ne produis, ni n’anime aucune émission pour France Télévisions actuellement. Ni en prison, ni ailleurs. Cordialement.” Ces mots, ce sont ceux de Sofiane Zermani, plus connu sous son nom de scène de Fiansoqui sur Twitterce jeudi 7 juillet, a tenu à mettre les barres sur les « t ».

Depuis quelques jours, les médias s’emballent. Une nouvelle émission de rap, similaire à Nouvelle écolele télé-crochet de Netflix avec Shay, Niska et SCH, serait sur le point de voir le jour sur France.tv Slash, la plateforme numérique du service public.

Ce jeudi, Le Mouv’ titre, par exemple, “Après ‘Nouvelle école’, la Shtar Academy du rap arrive sur France Télévisions”. Chez Melty, on écrit : « Shtar Academy : une nouvelle émission de rap en direct de la prison ». Sur Twitter, même son de cloche avec Générations, selon qui « une nouvelle émission sur le rap sera dédiée » sur France Télévisions.

Pareil chez PureBreakd’après qui “une Star Academy du rap débarque sur France Télévisions”.

La fausse information a ensuite été reprise par des internautes de la fachosphère, comme Fdesouche.

Fianso, que ces médias disent impliqués dans le projet, dément.

Le compte Twitter de ladite Shtar Academy, aussi.

La Shtar Academy est un collectif de rap français fondé en 2012 par trois actuels et anciens détenus, Badri, Malik et Mirak, sous la houlette du producteur Mouloud Mansouri, fondateur de l’association Fu-Jo il y a une quinzaine d’années qui monte des actions culturelles autour du hip hop dans les établissements pénitentiaires français. En 2014, le premier album de la Shtar Academy était né et plusieurs artistes de renom avaient alors participé au projet, à l’instar de Médine et Disiz.

Un nouveau disque, un documentaire

Sofiane Zermani n’y a pas gagné. Cependant, le rappeur français figure bien parmi les nouveaux noms d’une deuxième édition de la Shtar Academy qui doit paraître au mois de septembre prochain.

Celle-ci fait quatre artistes actuellement incarcérés à la prison de Fresnes, à savoir Ryan, Perkiz, Blur, et Nono, ainsi que la crème du rap français sur 21 morceaux. Outre Fianso, on doit notamment retrouver Le Rat Luciano, Lino, ZKR, PLK, Doria, S.Pri Noir, Rémy, Rim’K, Hornet La Frappe ou encore Leto. Deux titres ont déjà été dévoilés, dont celui-ci en collaboration avec Fianso.

La fabrication du nouvel album de rap a été filmée et documentée par les caméras de la réalisatrice Sarah Marx et du producteur Sadat Seydi. Ces derniers en ont produit un documentaire, divisé en six épisodes de 30 minutes.

Ces six épisodes n’ont rien d’une télé-réalité ou d’un télé-crochet comme l’ont laissé entendre plusieurs médias. Ceci étant, ils seront bel et bien diffusés sur France.tv Slash. La date de diffusion du premier épisode n’a pas encore été annoncée.

À voir également sur Le HuffPost: Kendrick Lamar dénonce les lois contre l’avortement aux États-Unis au Glastonbury Festival

Leave a Reply

Your email address will not be published.