La Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des Lilas

Par Cécile D. · Photos par Cécile D. · Publié le 25 mai 2022 à 19h25

Cette station fantôme située Porte des Lilas, à Paris, pourrait avoir sa place au festival de Cannes : on ya tourné d’innombrables films, pubs et clip vidéo, à deux pas des voyageurs du métro. Découvrez la Station cinéma, l’endroit le plus mystérieux et magique de la RATP.

Êtes-vous déjà passé en métro à Porte des Lilasdans le 19e arrondissement de Paris ? Il est possible que, lors de votre trajet, vous vous retrouviez à quelques mètres des plus grandes stars du cinéma, sans le savoir… En effet, au croisement des lignes 3 bis et 11 se trouve une station de métro fantôme, utilisé pour les tournages. Cette Station cinéma est un secret de Polichinelle, un lieu bien connu mais auquel les simples voyageurs ne peuvent accéder.

Ouverte en 1921, cette station située en sous-sol est rapidement abandonnée : le projet de voie de jonction entre la ligne 7 et la ligne 3 (ce secteur deviendra par la suite la ligne 3bis) ne verra finalement pas le jour. Cette station n’apparaît sur aucune carte destinée aux voyageurs du métro. Et pourtant, elle est toujours en activité ! Les tournages de films, clips musicaux ous publicités s’enchaînent à la Station cinéma : chaque semaine ou presque, cette station de la Porte des Lilas est réservée pour des prises de vue.

La Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des Lilas

Elle est probablement l’une des stations les plus célèbres du cinéma, bien qu’elle paraisse parfois méconnaissable. Les yeux entraînés des cinéphiles ou des RATP-philes finissent cependant par la reconnaissance : c’est elle qui sert de décor dans le film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain, Père Noël & Cie d’Alain Chabat, Les femmes de l’ombre, Julie et Julia, Supercondriaque

Inaccessible pour le public, cette station accueille des visiteurs souvent habitués au tapis rouge. Selon les besoins, et grâce à la magie du cinéma et du travail des décorateurs, la Porte des Lilas se transforme et prend le nom de n’importe quelle autre station du réseau RATP. « Elle est souvent utilisée lorsqu’une scène demande beaucoup de figurants, lorsque l’on a besoin de contrôler l’arrivée et le départ du métro… », explique Karine Lehongre-Richardresponsable des tournages à la RATP.

En effet, cette station dispose d’une trame indépendante, que l’on peut faire rouler sur un kilomètre sans encombrer le réseau classique. Ce rame peut être prolongée par les anciens modèles de voitures RATP, pour les besoins des tournages. La société de transport historique conserve en effet ses modèles et les conserve en état de fonctionnement.

La ligne 6avec ses tronçons aériens qui offrent une vue imprenable sur la Tour Eiffel, est souvent mise à contribution pour les tournages, de même que la petite ligne 3 bis, qui permet de rouler en boucle sur le réseau, et donc de filmer le passage des stations. Des tournages de nuit ou pendant les heures creuses peuvent également être organisés.

La Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des LilasLa Station cinéma : quand la RATP et le 7e art se rencontrent à la Porte des Lilas

La Station cinéma reste cependant privilégiée pour la majorité des tournages dans le métro : « on peut tout contrôler, de la lumière aux décors en passant par la circulation des trains. Cela nous offre une liberté très appréciable », dévoile Karine Lehongre-Richard.

Entre chaque tournage, la Station cinéma semble figurée dans le temps. Les panneaux publicitaires sont vides, colorés en vert. Les quais sont vides, les banques et les cartes du réseau affichées datent d’il y a plusieurs années, même le bruit et l’agitation des lignes 11 et 3 bis sont étouffées.

Ce décor, si banal, si présent dans le quotidien de nombreux Franciliens, est donc aussi représenté au cinéma. Il a accueilli les plus grands acteurs et réalisateurs du 7e art, et est devenu tout aussi symbolique de la vie parisienne que les croissants ou les appartements avec vue sur la Tour Eiffel (enfin, quand on vit dans le monde d’Émilie à Paris).

Cette station à l’histoire si incroyable n’est pas ouverte au public. Il est parfois possible de la visiter, lorsque la RATP décide de la mettre en avant, pendant les Journées du Patrimoine. Lors de la prochaine édition de ces Journées, il vous sera peut-être possible de marcher dans les pas de Jean-Paul Belmondo, Tom Cruise, Isabelle Adjani, Robert de Niro, Sophie Marceau…

Alors, quel est votre film préféré tourné à la Porte des Lilas ?

@sortiraparis.com D’après toi, quels films ont été tournés dans ce métro ? #sortiraparis #Paris #metroparisien #parisinsolite #insoliteparis #tiktokacademie #cannes2022 #cinemaparis #pariscinema #tournageparis ♬ son original – Sortiraparis

Leave a Reply

Your email address will not be published.