Laeticia Hallyday au plus mal, face à une terrible épreuve : les médecins sont catégoriques…

Comme si l’absence de Jalil Lespert ne suffisait pas, Laeticia Hallyday doit également gérer les effets dévastateurs de sa pathologie. Aïe !

La double peine de Laeticia Hallyday

Après un an et demi d’amour, Laeticia Hallyday vit un conte de fées. Contrairement à ce que pensent les fans, Johnny est toujours dans un coin de sa tête. Le Taulier occupe une place de choix dans son cœur. Or, dès octobre 2020, Jalil Lespert réussit l’exploit de rappel les morceaux de son âme brisée. À la base, ces deux-là s’échangeraient sur un documentaire sur l’Idole des jeunes. Très vite, Cupidon transforme cette belle amitié en amour. Après avoir pris conscience qu’elle ne pouvait plus vivre sans lui, elle va prendre les choses en main. Vente de la maison, remboursement des dents, tout est fait pour écrire un nouveau chapitre à son histoire. Hélas, le 24 mars 2022, tout va s’écrouler. Pour une fois, ce n’est pas l’un des variants du Covid qui va démolir son précieux équilibre. Hospitalisés à Montpellier, les experts tirent la sonnette d’alarme. Toujours bien informés, nos confrères de Plus proche utiliser le diagnostic. Derrière ses multiples crises de douleur se cache une arthrite goutteuse chronique. Aïe… comment va-t-elle faire pour affronter cette énième épreuve ?

Laeticia Hallyday gravement malade

Avant de quitter la France, Laeticia Hallyday prend soin de faire des provisions de son traitement. Et oui, à Los Angeles, ce n’est pas forcément évident de trouver les bons médicaments. Du reste, on l’a prévenu que le temps de s’adapter aux molécules, elle risquait de déguster. Vous l’aurez compris cher lecteur d’Objeko, la mère de Jade n’est pas du tout au bout de ses peines. Dire qu’en réglant le tsunami judiciaire lié à l’héritage de Johnny, elle suppléait naïvement que le stress était derrière elle. C’est l’inverse qui se produit tant ce n’est que les prémisses d’un engrenage sans précédent.

Entre deux comprimés, Laeticia Hallyday doit revoir sa copie. Quand elle était jeune, elle a déjà des soucis. D’ailleurs, en coulisses, on murmure qu’elle n’a jamais pu tomber enceinte à cause de son anorexie. Or, la pathologie détectée est incompatible avec des Ingrédients qui produisent des purines. Après enquête, la rédaction d’Objeko découvre qu’il s’agit de certaines pièces de boucher ou de quelques habitants de la mer. D’autre part, lors de ses nombreuses soirées dans la Cité des anges, elle devra faire l’impasse sur les boissons pour adultes. Comment faire pour édulcorer son existence ? Morose, soucieuse, elle n’est que l’ombre d’elle-même.

Vivement les retrouvailles avec Jalil !

Depuis la rentrée dernière, le fils de Jalil Lespert les a rejoints. Elle qui avait l’habitude de gérer entre femmes, se retrouve avec deux hommes à la maison. D’ailleurs, vu que Jade et Joy ont bien grandi, elles ont du mal à accepter ce petit nouveau. Pour les parents, ce n’est pas toujours évident de faire face aux désirs de trois ados. Dans cet article, Objeko vous racontait à quel point Jade avait dépassé les bornes des limites. Souhaitant partir en vacances sur Paris sans sa mère Laeticia Hallyday et tant qu’à faire sans que sa cadette lui traine dans les pattes, elle avait fait la tournée des night-clubs. Aïe… ça promet pour la suite !

Ces derniers jours, Laeticia Hallyday est à bout de nerfs. En effet, son cher et tendre Jalil Lespert est en France… sans elle ! Pourquoi at-il imposé une telle distance ? Que les fans se rassurent, c’est un argument solide. Venu faire la promotion d’un film au Festival de Cannes, il en profite pour se ressourcer sur la Croisette. Tandis que sa belle souffre le martyre et tente de faire face, lui, il mène la dolce Vita. Jusqu’à quand tout cela va-t-il durer ?

Bientôt une pause ?

Dès la fin de ce rendez-vous incontournable des férus de septième art, Laeticia Hallyday va s’envoler pour la France. En train de régler le contenu d’un énième spectacle sur Johnny, elle devrait également en profiter pour se ressourcer dans les bras de son homme ou de ses BFF. Ouf, l’honneur est sauf ! Si tout se passe bien, les analyses devraient être meilleures que la fois précédente. En tout cas, on croise les doigts pour que ce cauchemar soit (bientôt) derrière elle ! Suite dans notre prochain numéro !

Merci à nos confrères de Closer


Leave a Reply

Your email address will not be published.