Le mystère des jumelles Ashley & Mary-Kate Olsen devient un documentaire

Actrices dès leurs 9 mois, les jumelles Olsen sont devenues malgré elles des superstars de la génération VHS, avant de se retirer médiatiquement à l’ère d’Instagram. Ce qu’explore la réalisatrice Zara Meerza dans le docu The Twins, dispo gratuitement sur YouTube.

De 1987 à 1995, Ashley et Mary-Kate Olsen jouaient dans la série La Fête à la maisonpuis de 1998 à 2000 dans Les jumelles s’en mêlent (et ce n’est qu’en écrivant aujourd’hui ce titre que je comprends un jeu de mot qui m’avait jusque-là échappé…), et de 2001 à 2002 dans Totalement jumelles. Bref, elles ont bercé l’enfance de toute une génération aux États-Unis et dans tous les pays où se sont exportées leurs séries et de nombreux films dérivés de leur notoriété. Pile l’époque où l’on regardait des programmes fr cassette VHSqu’on rembobinait souvent pour les visionner en boucleet finir par les connaître presque par cœur, nouant un lien puissant avec ces personnages de fiction.

Ajoutez à cela le facteur fascinant que peut représenter la gémellité pour plein de gens, et vous obtenez des icônes de la culture populaire. Ashley & Mary-Kate Olsen ont pourtant choisi de se retirer des petits et grands écrans pour se réduire silencieusement à la création de vêtementsavec leur marque de luxueux The Row, et une autre de plus grande diffusion Elisabeth et James (soit les prénoms de leur autre sœur et de leur frère).

C’est dans ce contexte-là d’hypernotoriété mutique que l’annonce d’un nouveau documentaire autour des jumelles Olsen peut intriguer. Réalisé par la cinéaste indo-britannique Zara Meerza, Les jumeaux va justement revenir sur l’ascension si précoce vers la célébrité d’Ashley & Mary-Kate Olsen (elles ont commencé leur carrière d’actrice à l’âge de 9 mois !) jusqu’à leur silence médiatique d’aujourd’hui.

Ce documentaire décrypte comment les jumelles Olsen se sont imposées dans la pop culture

Présenté par WeTransfer (la plateforme de partages de fichiers numériques par cloud) ce court documentaire s’avère d’ores et déjà disponible gratuitement sur YouTube depuis le 23 juin 2022 :

WeTransfer présente : les jumeaux

« Depuis son enfance, la réalisatrice Zara Meerza est fascinée par les jumelles Olsen et la place quasi mystique qu’elles occupent dans la pop culture. Dans ce court métrage, à travers une foule de clips et de films de Mary-Kate et Ashley, des entretiens avec les femmes qui ont grandi avec elles et des entretiens avec des paires de jumeaux, Zara explore la fascination de l’histoire pour les jumeaux et la façon unique dont Mary-Kate et Ashley ont tissé leur chemin dans la culture de façon indélébile. »

Et la réalisatrice espère qu’il lui servira à en produire un autre, plus long, autour de la gémellité en général, de ses représentations mythologiques d’hier à celles dans la culture pop d’aujourd’hui.

Comment les jumelles Olsen ont-elles échappé au traditionnel destin d’ex-enfants stars

Auprès du média britannique Étourdila documentariste Zara Meerza rebondit sur Les jumeaux pour s’interroger notamment à propos de cette dynamique si courante du grand public qui consiste à se demander à quelle personne on ressemble le plus dans une bande de personnes à l’écran (que ce soit les sœurs Kardashian ou les personnages de Amis).

Est-ce pour faciliter cette démarche qu’Ashley et Mary-Kate Olsen ont tant été dépeintes par les médias comme opposés : la première très féminine, éthérée, et bonne vivante, tandis que la deuxième plus, masculine, sombre, et torturée ? (Je suis clairement une Mary-Kate.)

En passant d’une vie si publique, à une vie si privée, les jumelles Olsen persistent donc leur carrière dans la mode avec un succès rare pour des célébrités qui lancent une marquecomme l’explique Zara Meerza auprès de Étourdi :

« Je ne pense pas avoir vu beaucoup d’enfants stars avec leur niveau de renommée et de succès réussir à faire la transition avec autant de grâce vers une deuxième. Ce qui me surprend plus que leur capacité à le faire, c’est que les médias acceptent largement ce mouvement. Je pense personnellement que c’est dû au fait qu’elles ont déjà tellement dû donner de leur vie à leur base de fans et c’est en partie pourquoi il ya un respect mutuel là. »

Le pouvoir du silence médiatique des jumelles Olsen

La promenade d'Ashley Olsen dans les bois avec une machette
Cette photo improbable d’Ashley Olsen dans les bois avec une machette et une bière en juillet 2021 est devenue un même et a même fait l’objet d’un décryptage de la part du NYTimes. © Capture d’écran Instagram et du NYTimes.

Et si les jumelles Olsen échappent à la bile des tabloïds encore aujourd’hui, contrairement à de nombreux autres ex-enfants stars, c’est peut-être justement parce qu’elles n’ont jamais choisi d’être célèbres, poursuit la réalisatrice :

« Comme elles ont été sous les yeux du public dès l’âge de neuf mois, il est difficile de les accuser elles-mêmes d’avoir vraiment recherché la gloire. Comme la plupart de leur public à grandi avec elles, je pense que nous nous sentons protégés envers elles, et à part leur période à l’université de New York, elles semblent avoir très consciemment arrêté la vie de célébrité.

Il y a si peu à sortir de son contexte lorsque vous vivez de façon privée et que vous n’êtes pas sur les réseaux sociaux, c’est pourquoi je pense que leur silence et leur cohérence ont tant de pouvoir. C’est aussi pourquoi des images comme Ashley dans les bois avec une machette se retrouvent dans le New York Times plutôt que sur des sites de potins. Contrairement à la plupart des célébrités, elles apparaissent si rarement publiquement que nous sommes reconnaissants lorsqu’elles le font – nous n’en demandons pas plus. »


A lire aussi :

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

Crédit photo de Une : Capture d’écran YouTube du documentaire The Twins ; capture d’écran instagram de @olsenoracle.

Leave a Reply

Your email address will not be published.