Le rappeur JuL a lancé sa collection NFT à l’occasion de son nouvel album

Le rappeur marseillais JuL a réalisé une collection de NFT sur le thème de son nouvel album. Chacun des gagnants aura accès à des avantages exclusifs et trois d’entre eux seront libérés, pendant un an, l’intégralité des revenus YouTube, du clip de la chanson adossée à leur NFT.

JuL crée sa collection NFT

Plus tôt ce mois-ci, le rapeur Juil avait présenté une collection de jetons non fongibles (NFT) allant de paire avec son nouvel album : l’Extraterrestre. Cette collection comporte 23 cartes numériques uniqueschacune reprenant le nom de l’un des titres de l’album.

Cette collection a été déployée sur la sidechain Polygone (MATIC) et les 23 gagnants ont été annoncés le 28 juin. Chacun de ces NFT comporte des avantages communs. À savoir, 20 % de réduction sur la boutique en ligne de l’artiste et sur les certifications physiques de l’album et des titres de chaque NFT, lorsque ceux-ci seront par exemple classés comme disque d’or ou disque de platine.

De plus, les revenus YouTube des clips de trois chansons, seront pendentif entièrement inversé 12 mois à chaque détenteur du NFT correspondant, à compter de la date d’émission de ce dernier.

👉 Pour aller plus loin – notre interview de Le Motif, au sujet des NFTs dans la musique :

logo cryptoast

Découvrez le bac à sable

Plongez dans le Métavers 🔥

icône de grille-pain

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Une stratégie pertinente

Il serait facile de se dire que JuL a profité de la mode NFT pour créer un projet sans valeur ajoutée et c’est pourtant tout le contraire. Alors que d’autres artistes avant lui ont créé des collections sans fondamentaux, uniquement dans le but de générer un revenu supplémentaire aux dépens de leur communauté, il n’en est rien ici.

En effet, les NFT n’étaient pas payants en tant que tels. Pour participer, il fallait précommander l’album et faire valoir un code présent dans la pochette, pour le tirage au sort. Pour les gagnants, seuls les frais de menthe du réseau Polygon sont à payer, soyez quelques centimes tout au plus.

En cas de vente d’un NFT sur le marché secondaire, JuL reçoit 10 % de son prix de vente. Mais 50 % de cette somme en sera inversée à l’UNICEF.

Tous ces éléments amènent à une stratégie bien construite, pour laquelle il ne s’agit pas de simplement « faire du NFT ». À l’avenir, il est certain que de plus en plus d’artistes utiliseront, eux aussi, la technologie des jetons non fongibles, pour apporter une plus-value à leurs créations.

👉 Dans l’actualité également – L’Olympia lance des cartes de membres sous forme de NFTs

Sources : Règlement du concours, Place du marché de Jul, OpenSea

bannière formation cryptomonnaies

Infolettre 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos privilèges.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte supplémentaire suite à l’utilisation d’un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.