les acteurs vivaient un enfer, l’envers du décor !

La petite maison dans la prairie : Derrière l’ange du paradis, Michael Landon, alias Charles Ingalls, aurait été un tyran odieux pour ses partenaires de cinéma.

Toxique et manipulateur, il passe son temps à l’humilier avec des blagues ignobles et des remarques désobligeantes sur son physique. En tant que producteur exécutif de l’émission, il exigeait qu’elle soit moins bénéficiaire que lui ! On est loin du couple idyllique qu’ils formaient à l’écran !

la petite maison dans la prairie distribution

Né en 1936 à New York, Michel Landon (La petite maison dans la prairie), Eugene Orowitz de son vrai nom, traîne toute sa vie le poids de ses jeunes années auprès de parents peu recommandables, au point qu’à l’âge adulte, il doit consommer à la boisson pour oublier son calvaire passé. Son père, directeur de cinéma, ne rentrait à la maison que pour se plaindre de sa famille dispensieuse. Quant à sa mère, une artiste musicale très dépressive, elle le bat, allant jusqu’à le menacer avec un couteau et, une Bible à la principaleà implorer Dieu de l’élimination de ce fils indigné.

La petite maison dans la prairie les aveux !

En 1974, après des années de lutte, Michael Landon décroche enfin le rôle de Charles Ingalls, père d’une famille de pionniers américains du XIXe siècle, dans un téléfilm qui deviendra le pilote de l’une des séries les plus célèbres et les plus diffusés de tous les temps : La Petite Maison dans la Prairie, basé sur le livre autobiographique de l’auteur américain Laura Ingalls Wilder publié en 1935. Il est devenu producteur délégué, comédienscénariste et réalisateur.

la petite maison dans la prairie personnages

Mais sur le plateau, en proie à une véritable mégalomanie, il aurait fait vivre un enfer à toute l’équipe. Auto Karen Grassle n’est pas la seule à dénoncer l’attitude inqualifiable de l’acteur. Alison Arngrim, qui jouait la petite peste Nellie Oleson, confirme les incroyables révélations de son ancien collègue, donnant des détails encore plus glaçants sur les agissements de Michael Landon en coulisses.

Les gens pensent encore à lui comme à ce fermier gentil et sain, mais quand vous le connaissiez, il était surtout fou furieux, mauvais et dangereux. Il buvait, fumait et racontait toujours des blagues horribles, at-elle révélé au Daily Mail. L’histoire des coulisses de la série légendaire, dont un reboot est actuellement en préparation, n’était pas du tout glamour.

Michael Landon : le bonheur était dans le pré !

Michael Landon, qui a rejoint « Les chemins du paradis » il y a trente ans, a marqué les mémoires avec son incarnation de Charles Ingalls dans une série qui traverse les époques, La petite maison dans la prairie.

Le nom de Michael Landon ne vous dit souvent rien, mais celui de Charles Ingalls oui, le personnage qu’il a incarné pendant près de dix ans dans La Petite Maison dans la Prairie. Dans cette saga télévisée, qui décrit l’installation des Ingalls, une famille de pionniers, dans le Midwest américain vers 1870, il était le père et le mari modèle, le fermier beau et courageux, à taille humaine. Un rôle qui lui a permis d’atteindre l’Olympe de la célébrité à vie.

Eugene Orowitz est né le 31 octobre 1936 à New York, fils d’un directeur de théâtre juif ashkénaze et d’une mère catholique irlandaise, interprète de comédies musicales. Mon père, dira l’acteur, était un juif qui n’aimait pas les catholiques, ma mère une catholique antisémite.

Enfants, Michael Landon (La petite maison dans la prairie) était au centre de leurs querelles. Tel un oiseau en déséquilibre permanent sur la branche du nid familial équilibré par les vents contraires, le petit Michael est un enfant tourmenté qui souffre d’énurésie nocturne.

Tous les matins, sa mère lui inflige l’humiliation suprême en accrochant ses tentures souillés à la fenêtre, à la vue de tous. A l’adolescence, il montre une vraie prédilection et des aptitudes pour le lancer du javelot. Mais une grave déchirure des ligaments de l’épaule contrairement à la carrière sportive qu’il avait envisagée.

La petite maison dans la prairie, le phénomène.

Il se découvre alors une vocation d’acteur et trouve son pseudonyme en cherchant un nom dans l’annuaire téléphonique. Il fait ses débuts au théâtre en 1950 dans la pièce La chauve-souris. En 1957, l’acteur affiche le rôle-titre du film I Was A Teenage Werewolf de Gene Fowler Jr. Mais la véritable consécration vient avec le rôle de Little Joe Cartwright dans la série western Bonanza, l’une des premières à être colorisée.

En raison de l’engouement de la critique et du public, il négocie pour devenir le scénariste et le réalisateur de quelques épisodes. En 1973, il écrit et réalise une partie de la série dramatique Love Story avec, entre autres, Jodie Foster.

En 1974, il devient une star de la télévision en incarnant Charles Ingalls dans La Petite Maison dans la Prairie. Ce rôle, qu’il perfectionne tout au long des années 1970 et au début des années 1980, fait de lui une étoile auprès du grand public. Il devient producteur délégué, comédien, scénariste et réalisateur de série. La série a une audience internationale et monopolise les petits écrans pendant près de dix ans.

A la fin de la huitième saison, en 1982, NBC renomme la série Little House : A New Beginning. Il s’agit du dernier chapitre de la série, qui est finalement ponctué en 1984 par trois téléfilms complets, au terme duquel le village de Walnut Grove est détruit par ses habitants.

La Petite Maison dans la Prairie a été nommée plusieurs fois aux Emmy Awards et aux Golden Globes, notamment pour la meilleure musique pour une série télévisée (pour le compositeur David Rose en 1979) et pour la meilleure actrice dans un second rôle dans une série dramatique télévisée (pour Mélissa Gilbert en 1983 et 1984).

En 1982, Michael Landon coproduit le film Love Is Forever, qui raconte l’histoire vraie de John Everingham (qu’il incarne), un journaliste australien qui, à l’aide d’un équipement de plongée sous-marine, parvient à sauver sa bien-aimée des lois communistes du Laos, via le fleuve Mékong.

Vu le nombre de rameaux de bois que Charles Ingalls a coupés, les hivers fournis être grossier dans la prairie. En 1984, Michael écrit et réalise Sam’s Son, un film basé sur sa propre enfance, et se lance dans un nouveau projetRoads to Heaven, la seule série télévisée qu’il a créée.

Il y incarne Jonathan Smith, un ange envoyé sur Terre par Dieu pour aider les humains. Michel Landon jouer le rôle principal aux côtés de Victor French, un de ses acolytes de La Petite Maison dans la Prairie. Il engage son fils, Michael Landon Jr. et plusieurs personnes handicapées ou atteint d’un cancer.

Alors qu’il travaille sur une nouvelle série prometteuse, on lui diagnostique un cancer du pancréas au début du mois d’avril 1991 : Je suis un bon athlète mais je n’ai pas pris soin de mon corps pendant des années. Je pense que l’alcool a quelque chose à voir avec ce qui m’est arrivé. Je buvais trop, je fumais trop et je mangeais trop peu. Pendant trois mois, il s’est battu comme un lion. Le moral représente plus de 50 % du traitement, dit-il dans l’émission Tonight Show de Johnny Carson.

Il reçoit plus de 70 000 lettres de soutien du public. Cependant, malgré son traitement et son régime ascétique, la maladie a dégradé et l’acteur a subi une opération pour un caillot de sang dans la jambe. Le 30 juin, il fait ses adieux à ses neuf enfants (six biologiques issus de trois mariages et trois adoptés). Le lendemain, alors qu’il meurt dans les bras de sa dernière épouse, Cindy, il murmure un déchirant « Je t’aime ». Le miracle qu’il avait espéré ne s’était pas autorisé.

Qui n’a pas regardé un épisode de La Petite Maison dans la Prairie, l’émission de télévision la plus regardée au monde ? L’histoire d’une famille de fermiers qui s’installe dans le village de Walnut Grove, dans le Minnesota, au 19e siècle. Il s’agit à l’origine d’une saga littéraire de Laura Ingalls Wilder basé sur sa vie, publié dans les années 1930.

La petite maison dans la prairie

Diffusée dans le monde entier à partir de 1974, en neuf saisons et 205 épisodes, elle a connu un grand succès et n’a jamais été oubliée, grâce à ses nombreuses rediffusions. Une nouvelle version est même à l’étude. Paramount TV Studios et Anonymous Content ont travaillé sur une adaptation finale avec Trip Friendly, le fils du créateur et producteur historique de la série.

Leave a Reply

Your email address will not be published.