les expositions à ne pas rater cet été

Photo, réalité virtuelle ou encore Lego… De nombreuses expositions sont à découvrir à Paris cet été. Focus sur cinq d’entre elles.

Les fables de la Fontaine en Lego

Les fans de Lego le savent : avec ces petites briques, les possibilités sont infinies. Au Palais Vivienne, les Fables de La Fontaine tabagisme vie sous forme de Lego, du 13 au 17 juillet. Près de trente œuvres seront présentées à taille humaine, afin de raconter les fables célèbres : «Le Corbeau et le Renard», «Le Lion et le Rat”, «Le Lièvre et la Tortue»…

Pour réaliser cette performance, il aura fallu des millions de briques ainsi que des heures d’assemblage. Sans oublier une forte dose de patience ! Le résultat vaut néanmoins le détour. Les visiteurs pourraient observer ces reproductions impressionnantes dans un contexte idéal. Ces tableaux et saynètes s’offrent tel un hommage au célèbre auteur. Et petits ou grands sont les bienvenus à cette exposition ludique et didactique.

« Histoire fr briquettes». Du 13 au 17 juillet au Palais Vivienne. Tarifs : 9 euros pour les adultes, 5 euros pour les enfants.

Une visite des pyramides de Khéops en réalité virtuelle

Jusqu’au 2 octobre prochain, l’Institut du Monde Arabe propose en avant-première une expérience exceptionnelle en réalité virtuelle. Elle nous emmène dans l’Égyptien ancienne, au cœur des pyramides de Khéops. ONU évènement à ne pas rater lorsque l’on sait que la pyramide de Khéops est la seule des sept merveilles du monde à avoir résisté au temps. Et pour tous ceux qui n’auraient pas la chance de se rendre en Égyptien – de plus, certains espaces sont interdits au public – l’expérience proposée tombe à pic.

Une fois arrivés sur place, un sac à dos équipé d’un ordinateur ainsi qu’un casque de réalité virtuelle vous seront négligent. Dans un espace de 500m carrés, accompagnés par une guide virtuelle particulièrement drôle, vous aurez alors accès à des déambulations fabuleuses durant 45 minutes. Enfin, vous naviguerez sur le Nil afin de partir à la découverte des funérailles du roi Khéops.

L’horizon de Khéops. Un voyage en Égyptien ancienne. Jusqu’au 2 octobre prochain. Institut du monde arabe, 1, rue des Fossés-Saint-Bernard Place Mohammed V, 75005 Paris. 29 euros l’expérience.

Janine Niépce à la galerie Polka

Après avoir organisé en 2019 une exposition rétrospective verser Janine Niépceconstitué essentiellement de photographies iconiques, la galerie Polka rend de nouvel hommage à l’humaniste. Cette fois-ci, c’est une sélection inédite d’images issues des archives de Janine Niépce qui est dévoilée.

Au-delà de son talent, Janine Niépce a marqué l’histoire en étant l’une des premières femmes en France à pratiquer le métier de photojournaliste après la Seconde Guerre mondiale. Un rendez-vous à ne pas manquer.

Au bonheur des dames. Du 25 mai au 3 septembre à la galerie Polka, 12 Rue Saint-Gilles, 75003 Paris. Gratuit.

L’amour, thématique de toujours

Il n’est pas trop tard pour aller voir l’exposition “Aimer Chansons “ à la député européen (Maison Européenne de la Photographie) ! Le mais : «offrir un nouveau regard sur l’histoire de la photographie à travers le prisme des relations amoureuses». En effet, aujourd’hui comme hier, ce thème passionne. 14 séries photographiques, réalisées par “les plus grands photographes des 20e et 21e siècles»permet au visiteur de questionner l’intimité amoureuse.

Parmi eux : Nobuyoshi ArakiNan GoldinRené GroebliSally Mann, Leigh LedareHerve Guibert, JH Engstrom & Margot WallardCollier Schorr Il sera donc possible de découvrir “des chefs-d’œuvre de la collection de la eurodéputé»ainsi que des «prêts d’artistes contemporains majeurs, dont certains sont présentés pour la première fois en L’Europe ”. Un rendez-vous immanquable.

Chansons d’amour. Jusqu’au 21 août 2022, à la député européen, 5-7 rue de Fourcy, Paris 4e.

Découvrir les joies du Banquet

Une visite savoureuse. La Cité des sciences et de l’industrie a rencontré nos papilles en éveil à travers une exposition ludique et immersive baptisée «Banquet». Célébrant le onzième anniversaire de l’inscription du repas gastronomique français au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, cette expérience, qui mobilise le goût, mais aussi la vue, l’odorat, l’ouïe et le toucher, invite notamment le public à se glisser dans la peau d’un apprenti de cuisine. Plusieurs animations interactives permettent notamment de redécouvrir les essentiels, comme la cuisson, les ustensiles, ou encore les gestes. A la fin de celle-ci, le visiteur pose sa toque et devient convive. Confortablement assis autour d’une table onirique, il assiste à un spectacle célébrant l’univers du menu imaginé par le chef Thierry Marx et le scientifique Raphaël Haumont.

«Banquet», jusqu’au 7 août 2022, Cité des sciences et de l’industrie (Paris 19e).

Machu Picchu et les trésors du Pérou

Jusqu’au 4 septembre 2022, la Cité de l’architecture & du patrimoine à Paris accueille l’exposition «Machu Picchu et les trésors du Pérou». Il est possible d’y découvrir 3000 ans de civilisations Précolombiennes, jusqu’aux mystères du Machu Picchu. Au fil des salles, plus de 190 pièces originales d’un des plus grands musées péruviens sont à découvrir, donc 130 lieux pour la première fois en France : «coiffure frontale, masque funéraire, trousseau impérial, couronne d’argent”…

Soit l’une des collections les plus impressionnantes jamais exposées. Parmi les pièces marquantes, vous pourrez découvrir une parure en ou conservée comme à l’origine, unique au monde. Pour conclure votre visite, vous pourrez découvrir ce lieu fascinant grâce à la toute première expérience en réalité virtuelle dédiée.

Machu Picchu et les trésors du Pérou. Jusqu’au 4 septembre 2022. Cité de l’architecture et du patrimoine, 1 place du Trocadéro et du 11 novembre 75016 Paris.

Leave a Reply

Your email address will not be published.