les secrets de son havre de paix dans le var

Fuyons la foule de Saint-Tropez. Direction la Provence verte dans le Var mais à l’intérieur des terres à Brignoles très exactement. C’est dans un hameau de cette commune que George Clooney a acheté l’été dernier une vaste propriété avec un vignoble, le domaine de Cadanel. Mais le mystère reste entier. Quels sont les travaux engagés dans le domaine ? l’icône de Nespresso va-t-elle produire, comme son ami Brad Pitt, du vin rosé ? Comment va s’investir ici l’ancien docteur de la série Urgences ?

Il n’a pas été facile de suivre la trace de l’acteur américain. RTL est tout d’abord retournée devant l’entrée du domaine de Canadel. Nous y étions allés l’an passé au moment de la rumeur de sa vente verser 9 millions d’euros. Il s’agit d’une propriété de 172 hectares avec une bastide du XVIIIe siècle de 900 mètres carrés sur trois étages, une piscine, un tennis sur gazon, un petit lac, une vaste pinède dans les collines, des oliviers et 5 hectares de vignes.

Mais cette fois-ci, nous avons trouvé porte close. Un portail avec serrure à code a été installé et de hautes grilles ceinturent le domaine avec des caméras de surveillance tous les 15 mètres. Impossible de savoir ce qui se trame à l’intérieur. On sait seulement que les Clooney y ont engagé d’importants travaux. Un seul indice : George Clooney et son épouse Amal ont choisi des meubles fabriqués en Italie pour le salon, une indiscrétion obtenue de l’artisan italien venu les livrer. On n’en saura pas plus car, attention, tous ceux qui entrent ici doivent signer une clause de confidentialité.

Du coup, RTL a rendu visite au maire de Brignoles, Didier Brémond. C’est l’un des rares à avoir rencontré le couple de stars. D’ailleurs, dans son bureau de l’hôtel de ville, trône en bonne place une photo… “C’est la photo avec George Clooney et son épouse qui date de l’année dernière quand il a acheté. Je suis allé déjeuner avec eux et on a échangé tranquillement à l’extérieur, on a bu un vin de la propriété, mais en toute simplicité…”, révèle l’édile. La photo a fait le tour du monde.

George Clooney n’est pas venu s’isoler dans ce coin de Provence. Dans un rayon de 15 km seulement, on trouve : George Lucas le créateur de Guerres des étoiles à Chateauvert et surtout son ami Brad Pitt qui possède un domaine à Correns… “Il cherchait une propriété dans le Var. Et il n’avait pas demandé envie d’être à Saint-Tropez. Il était OK pour venir dans l’ arrière-pays. Et je pense que la proximité avec Brad Pitt a joué”, confie le maire.

Une question brûle toutes les lèvres dans la région. Comme son ami Brad Pitt qui produit du vin rosé le Château de Miraval, George Clooney va-t-il se lancer dans l’aventure ? On sait qu’il avait investi il ​​y a quelques années dans la tequila… “Il cherchait une belle propriété pour se faire plaisir, pour venir en famille et pour la promenade. Est-ce qu’il a changé d’avis depuis ? Je ne sais pas. Mais à l’époque, quand je l’ai rencontré, il n’était pas dans l’esprit de faire une grande propriété viticole. Il voulait continuer à se faire plaisir avec son vin et ses olives”, raconte le maire de la commune.

Un espoir pour l’exportation

Les viticulteurs varois surveillent de près ce nouveau venu. Les responsables du syndicat de l’AOP Coteaux varois en Provence tout particulièrement. Le vignoble du domaine de Canadel est en plein coeur de l’appellation. Thomas Giroud, son directeur, explique que George Clooney a tout à fait la possibilité, à terme, de vinifier ses raisins secs, d’embouteiller et de commercialiser sa production sous l’AOP et même de… donner le nom du domaine. Évidemment, un vin avec Georges Clooney sur l’étiquette, c’est porteur pour l’appellation. Thomas Giroud fait le parallèle avec George Lucas qui lui aussi exporte la production de son domaine le château Margüi…

“Le premier marché à l’export de l’appellation, c’est les États-Unis, fait remarquer Thomas Giroud. On peut aussi espérer imaginer que, grâce à leur réseau, ça pourra tirer vers le haut les autres domaines et caves de l’appellation, qui exportent déjà pas mal, mais qui pourrait soutenir leurs exportations, notamment outre-Atlantique. »

Alors George Clooney gardera-t-il la production d’un petit vin de pays pour son plaisir ou se lancera-t-il dans la production avec l’AOP, cette question n’est pas encore tranchée. Le maire à quant à lui d’autres projets pour profiter – et on le comprend – de la notoriété de l’acteur âgée de 61 ans. “Brignoles souffrait d’un déficit d’image, donc quand on a George Clooney dans sa commune, avec tout ce que ça peut comporter, je crois que c’est un plus pour nous et on va essayer de lui faire une ou deux actions dans la commune. J’ai quelques idées un cinéma, on pourrait passer un film à lui. J’ai quelques idées et je pense que ça se fera”.

Pour la discussion avec M. le maire, il faudra attendre. Le régisseur de la propriété nous a confirmé que George et Amal Clooney ne viendront pas cet été, les travaux ne sont pas finis…

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l’actualité au quotidien

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.