Lola Dewaere : pour les 40 ans de la mort de son père, elle poste une photo souvenir de l’acteur

Ce samedi 16 juillet marque le triste anniversaire de la mort de Patrick Dewaere. Quarante ans après, sa fille Lola Dewaere lui a rendu un émouvant hommage.

Cela fait déjà 40 ans que Lola Dewaere vit sans son père. Le 16 juillet 1982, alors qu’il n’avait que 35 ans, Patrick Dewaere s’est suicidé en se tirant une balle dans la bouche. A l’époque, la comédienne n’avait que deux ans. “Je me suis dit, vers 10 ou 11 ans, qu’il ne nous aimait peut-être pas assez, ma mère et moi, pour choisir de s’en aller comme ça”confiait-elle à Pure People. Bien qu’elle n’ait pas connu son père pendant longtemps, Lola Dewaere ne rate jamais une occasion d’honorer sa mémoire. Ce samedi 16 juillet, à l’occasion du triste anniversaire de la disparition de Patrick Dewaere, elle a partagé un tendre cliché du comédien sur son compte Instagram. Elle a en effet publié une photo en noir et blanc prise sur le tournage de Hôtel des Amériques de son célèbre papa en compagnie de Catherine Deneuve.

En octobre prochain, les téléspectateurs de France 2 découvriront un documentaire offert à Patrick Dewaere réalisé par Alexandre Moix et Lola Dewaere. “Je connais Lola depuis une vingtaine d’années. Elle a une confiance en moi absolue et je lui ai proposé il ya un an de qu’elle parle de son père, qu’elle le fasse comme une grande lettre d’amour d’ une fille qui n’a pas trop connu son père. Elle m’a fait totalement confiance”nommé le frère de Yann Moix à France Bleu. Et de raconter les dessous de ce documentaire : “Avec ce texte, elle interroge son père, elle le révèle, elle le bouscule, elle s’interroge elle même. Elle nous interroge aussi sur le sens de la vie, le sens de la notoriété. C’est un hommage bouleversant. Et Lola Dewaere m’a dit, après la projection du film à Cannes, cette phrase incroyable : ‘Je pense que maintenant, grâce à ton film, je vais peut être enfin pouvoir dire papa‘.”

Lola Dewaere : “Je n’ai pas grandi avec le poids de son absence”

Dans les colonnes de Paris-MatchLola Dewaere s’est longtemps nommée sur ce papa qu’elle n’a pas beaucoup connu mais qu’elle admire. “Certaines personnes pensent que le suicide est un acte de lâcheté alors que c’est acte de couragenotamment l’actrice. Tout le monde savait que mon père était dépressif, bipolaire, qu’il entraînait de la drogue et qu’il a été malheureux toute sa vie avec les femmes… Il était en proie à ses démons et avait une existence difficile.” Selon Lola Dewere, fils père “aimait passionnément jouer, mais il souffrait aussi de ce métier où tu n’existes que par le regard des autres”. L’actrice estime avoir transmis de “son tempérament dépressif”, “son extrême sensibilité” et “ses colères” : “Je n’ai pas grandi avec le poids de son absence, j’ai réussi à en faire une force”.

Leave a Reply

Your email address will not be published.