Louane et son chéri, Kendji, Slimane… en deuil et émus : les artistes face à une triste nouvelle

Gilbert Lederman, le responsable du département francophone d’Universal Music Belgique s’est éteint il y a quelques jours de cela. Sa disparition a endeuillé sa famille, mais aussi plusieurs chanteurs et célébrités français. Nombreux d’entre eux ont décidé de lui rendre hommage. C’est d’ailleurs le cas de Louane, de son compagnon et père de sa fille Esmée, Florian Rossi, mais également de Clara Luciani, Kendji ou encore Slimane.

Qui était Gilbert Lederman ?

Mélomane et pianiste, spécialiste de la communication et du marketing, Gilbert Lederman a voulu lancer les carrières de Maurane, Stromae, Puggy, Calogero, Kendji Girac, Louane, Clara Luciani et bien d’autres.

Réputé pour son engagement sans pareil et ses conseils avisés, l’homme s’est toujours offert à la vie artistique en Belgique francophone. Au cours de ces dernières années, il a démontré toute l’étendue de ses connaissances lors de ses interventions dans les sessions de formation organisées par le Conseil de la Musique.

Source : Capturer Twitter

Gilbert Lederman était parfaitement capable de repérer les artistes de demain et de les promouvoir. Hélas, il était parti très tôt, laissé derrière lui d’excellents souvenirs.

Les stars lui rendent hommage

À la suite de l’annonce du décès de Gilbert Lederman, les stars de la chanson ont tenu à rendre hommage à cet homme de l’ombre qui a mis en lumière de nombreux artistes. Le 1er juillet, lors du festival Rock Werchter, la chanteuse Charles a interprété « Didn’t Get To Say Goodbye » au piano, en guise d’un dernier adieu à celui qui fut son directeur artistique.

« Dans la loge, on s’est fait un gros câlin, on a pleuré un bon coup et on s’est dit que nous allions tout donner pour Gilbert. Il était avec nous sur la scène de The Barn. C’est sûr qu’il nous a attendu », at-elle adressée au média Moustique, quelques minutes avant de monter sur scène.

Le chanteur Kendji a, quant à lui, posté sur Instagram une photo du patron Universal Belgium, accompagné d’un message disant :

« Merci pour tout Gilbert… Tu vas nous manquer. »

Clara Luciani a également partagé une photo du défunt, en l’accompagnant d’un bouleversant commentaire :

« Au revoir Gilbert. On pense tous fort à toi, à ta famille et à ta famille de cœur Universal Music Belgique. »

Source : Capturer Instagram

Ce fut le même désarroi du côté de Louane et de son chéri et du musicien Florian Rossi. Les tourtereaux étaient des proches de Gilbert Lederman. La nouvelle de son décès soudain a été un choc pour les parents de la petite Esmée. Chacun à leur manière, Louane et Florian Rossi lui ont rendu hommage sur les réseaux sociales. Si la chanteuse a multiplié les émojis coeur noir et brisé, son chéri lui, s’est contenté des deux mains jointes qui font des gestes de prières.

Kendji Girac a aussi eu une pensée pour Gilbert Lederman. En effet, le jeune homme lui a rendu hommage en écrivant :

« Merci pour tout Gilbert. Tu vas nous manquer ! »

Jack Lang, en deuil

Au lendemain du décès de Gilbert Lederman, Jack Lang a aussi connu un terrible deuil. L’ancien ministre de la Culture a perdu l’un de ses proches amis. Décidément, le mois de juillet commence mal pour le milieu de la culture.

Cette fois, le défunt est un homme de cinéma. Il s’agit de Peter Brook, célèbre metteur en scène, disparu ce 2 juillet à l’âge de 97 ans. Très touché, Jack Lang s’est emparé de son compte Twitter pour lui rendre hommage.

« Submergé par la tristesse. Peter Brook était mon ami. Musicien des phrasés, chef d’orchestre, il délivre sans cesse son public en haleine. Pierre laisser dans le monde de l’art un ‘espace vide’. Mais comme toutes les légendes, il règne encore longtemps sur le royaume du texte », at-il écrit.

Peter Brook, un grand homme

Peter Brook, d’origine britannique, était considéré comme le maître du théâtre. Ayant passé une grande partie de sa carrière en France, à la tête de son théâtre parisien Les Bouffes du Nord, il avait réinventé l’art de la mise en scène en privilégiant les formes épurées aux décors traditionnels.

Il a créé avec la Royal Shakespeare Company un Roi Lear dépouillé (1962) et surtout sa surprenante production du Songe d’une nuit d’été (1970) dans un gymnase en forme de cube blanc : c’est la théorie de « l’ espace vide » qui marquera définitivement le théâtre contemporain.

Le nonagénaire à monté des pièces monumentales nourries d’exotisme, avec des acteurs de différentes cultures, et tournera dans le monde entier, souvent dans des lieux inédits : des villages africains jusqu’aux rues du Bronx en passant par la banlieue parisienne.

Son plus grand succès est le « Mahabharata », une épopée de neuf heures sur la mythologie hindoue (1985), qu’il a présentée pour la première fois au Festival d’Avignon et qui a été adaptée au cinéma en 1989.

Dans les années 1990, lorsqu’il triomphe au Royaume-Uni avec « Oh les beaux jours » de Samuel Beckett, les critiques le saluent comme « le meilleur metteur en scène que Londres n’a pas ». Après avoir vécu une aventure de plus de 35 ans aux Bouffes du Nord, Peter Brook a quitté la direction du théâtre en 2010, à l’âge de 85 ans, tout en continuant à y faire des mises en scène, jusqu’à récemment.

Leave a Reply

Your email address will not be published.