Mark Millar confirme Nemesis Reloaded avec Jorge Jimenez aux dessins pour janvier 2023

Il y a quelques semaines, Marc Millier se vantait, à l’occasion de l’une de ses habituelles missives publiques, d’avoir mis la main sur deux artistes vedettes de Bandes dessinées DC et merveille, débauchés pour deux projets importants. Une sorte de “cambriolage” dont l’entrepreneur était apparemment assez fier, en se comparant notamment aux braqueurs de Chiens de réservoir. Analogie plutôt marrante de la part d’un millionnaire employé par une multinationale pour livrer du contenu peu ou prou attractif, et dont l’équivalent du pied-de-biche et du chalumeau se trouvent être un carnet de chèque épais et la promesse d’ une adaptation inintéressante d’ici quelques années.

Mais hé, gangsta, Mark ! Gangster.

Les deux artistes en question avaient été identifiés par Riche Johnston de SaignementCool en amont de l’annonce officielle. Jorge Jimenezartiste sur la série Homme chauve-souris de Puce Zdarskysigne pour Némésis rechargéla suite longtemps attendue de la première mini-série Némésis évoquée en fin d’année dernière, avec un horizon de sortie légèrement décalé. Le projet attaquera sa parution dès le mois de janvier 2023 sans Steve Mc Niven, dessinateur du premier volume. Tentative (curieuse) de réinventer le principe du super-méchant sans opposant costumé, Némésis s’appuie sur un principe de terroriste sadique inspiré par Homme chauve-souris et le Jokerdans une sorte de duel à la Dans La Ligne de Mire avec un agent du gouvernement américain. Le titre n’avait pas marqué les esprits au moment de sa sortie, en dehors de quelques belles scènes d’action de Mc Niven.

La mise en route de Némésis rechargé coïncidence au passage avec la commande d’une adaptation, longtemps attendue elle-aussi, de cette petite propriété intellectuelle dans les murs de Netflix. Emeraude Fennell (Jeune femme prometteuse) signait avec la plateforme en début d’année dernière pour livrer un premier script après près de dix ans de gestation infructueuse. A voir.

Le second des deux artistes de ce “cambriolage”, Pépé Larrazse chargera de son côté des dessins d’un mystérieux projet de croisement baptisé “Grand jeu“. Titre mystérieux, celui-ci devrait servir de point de croisement à la plupart des oeuvres et personnages apparus dans le Millarworld – un pari étonnant tenu de la variété des topographies et des époques par le scénariste à pu passer au cours de ces quinze dernières années. Peut-être l’événement estival à la merveille que Millier nous avions promis il ya si longtemps à la clôture de coup de pied cul 3, ou peut-être un simple chassé-croisé dans le multivers où des personnages qui ne se connaissent pas seront obligés de se bagarrer pour survivre à une menace quelconque. Probablement le second cas de figure. Pas de visuel à signaler pour le moment, mais un horizon de sortie fixé au printemps 2023.

Enfin, Rich Johnson observer avec à propos que Millarworld n’a pas forcément débauché Jiménez et Larraz sur le long terme et que ceux-ci devaient en toute logique continuer à occuper leurs fonctions de routine chez merveille ous Bandes dessinées DC (les deux maisons ont depuis longtemps appris à composer avec les envies de libertés de leur personnel pour laisser les plus talentueux ou les plus précieux un espace de respiration sur ces projets édités en indépendant). En outre, on a déjà eu une quantité suffisante de BD sans réel intérêt par d’immenses dessinateurs dans la chronologie récente des productions Marc Millier pour se permettre de ne pas tout de suite sauter de joie à l’annonce de ces poids lourds du dessin, qui ne suffiront pas à eux seuls à sauver les meubles en cas de petite forme. A toi de jouer, Monsieur Orange.

TOLDJA : les nouvelles bandes dessinées de Mark Millar avec Pepe Larraz et Jorge Jimenez

TOLDJA : les nouvelles bandes dessinées de Mark Millar avec Pepe Larraz et Jorge Jimenez

Leave a Reply

Your email address will not be published.