Meghan et Harry : cet immonde et dangereux podcast sur leur couple et sur Archie

Le jeune fils du prince Harry et de Meghan Markle, Archie, a été qualifié “d’abomination qui devrait être supprimée” par des suprémacistes qui vont devoir répondre de leurs propos devant la justice.

  • La famille du prince Harry a été la cible de commentaires violents
  • Des suprémacistes blancs s’en sont pris au jeune Archie
  • Le fils de Harry et de Meghan Markle a été traité “d’abomination”

Le podcast de l’horreur. Le procès de Chistopher Gibbons et Tyrone Patten-Walsh est toujours en cours à la Kingston Crown Court en Angleterre. Les deux hommes de respectivement 38 et 34 ans sont accusés d’avoir lancé des appels à la haine dans leur podcast intitulé “Black Wolf Radio”. Entre mars 2019 et février 2020, Christopher Gibbons a en effet tenu des propos racistes extrêmes à l’encontre non seulement du petit Archie, mais aussi de ses parents, le prince Harry et Meghan Markle. Selon l’Temps des affaires internationalesil a ainsi qualifié le fils des Sussex “d’abomination qu’il faut supprimer“, justifiant ces propos par le métissage de l’enfant, né d’un père blanc et d’une femme noire. Particulièrement haineux à l’encontre des relations mixtes, le mariage du prince Harry et de Meghan Markle et leurs enfants ont en effet été pris pour exemple.

Quant au prince Harry, il devrait selon eux être”assassiné judiciairement pour trahison“. Durant le procès, les deux accusés ont nié les faits et assuré qu’ils n’avaient pas participé à la publication de contenu terroriste. La procureure Anne Whyte en charge du dossier a déclaré que “ces deux hommes sont d’extrême-droite. Ce sont des suprémacistes blancs déterminés qui n’éprouvent aucun remord quant à leurs actions. Ils ont pensé, en utilisant le format radio légitime, qu’ils pourraient répandre les idées dérangées en faisant passer cela pour la liberté d’expression. Ils employaient des éléments de langage encourageaient leurs auditeurs à contrôler des actes terroristes contre les communautés qu’ils détestent”. Un discours d’incitation à la haine diffusé au fil des émissions du podcast et écouté par un peu plus de 100 abonnés.

Des racistes saluant les attentats terroristes

Toujours selon l’Temps des affaires internationales, la cour qui a écouté de nombreux extraits du podcast témoigne de clips accompagnés d’images “plutôt crus” en arrière-plan. Le duo formé par Christopher Gibbons et Tyrone Patten-Walsh n’a par ailleurs pas hésité à saluer certains attentats meurtriers de ces dernières années comme l’attentat-suicide de la Manchester Arena en 2017 ou la fusillade de Brenton Tarrant dans deux mosquées de Nouvelle-Zélande en 2019 suite à laquelle plus de 50 personnes étaient mortes. En plus de leurs propos racistes envers les musulmans et les noirs, le duo est également à l’origine de remarques antisémites. Si le prince Harry et Meghan Markle ont été pris pour cible, c’est aussi parce qu’il s’agit de personnalités publiques, mais les deux hommes sont surveillés par la justice britannique, bien loin du domicile californien des Sussex.

Leave a Reply

Your email address will not be published.