Meghan Markle : ce geste avec lequel elle a montré “au monde entier qu’elle était nerveuse”

Meghan Markle aurait fait comprendre qu’elle était nerveuse grâce à un geste en particulier, comme l’a expliqué Jesús Enrique Rosas dans les colonnes de The Mirror, ce mardi 7 juin.

  • Meghan Markle a fait un retour très remarqué au Royaume-Uni.
  • La duchesse de Sussex a assistée aux célébrations du Jubilé de platine d’Elizabeth II.
  • Selon un expert en langage corporel, elle a montré au monde entier qu’elle était nerveuse.

En janvier 2020, Meghan Markle et le prince Harry ont annoncé leur intention de quitter la famille royale. Depuis, le couple vit à Los Angeles où il semble être beaucoup plus épanoui. Si le duc de Sussex a fait son retour au Royaume-Uni à quelques reprises, notamment pour l’enterrement du prince Philip ou l’inauguration de la statue de Lady Diana, son épouse n’était pas revenue depuis leur départ. Du 2 au 5 juin dernier, Elizabeth II a été mise à l’honneur lors de son Jubilé de platine. Des célébrations se sont déroulées durant ces quelques jours et Meghan Markle était présente pour l’occasion. Ce retour a été très remarqué, commenté et, selon Jesús Enrique Rosas, expert en lagrange corporelle, il y a des gestes qui ne trompent pas. “La duchesse a montré au monde entier qu’elle était nerveuse“, at-il d’abord expliqué dans les colonnes de Le miroir. “Tout le monde mentionne nait le fait que Meghan Markle arrangeait son col lors de leur arrivée à la Cathédrale Saint Paul et c’était toujours le côté gauche… C’est un geste apaisant pour elle“, at-il continué avant d’ajouter : “Nous faisons ce genre de geste pour nous calmer. Cela peut arranger nos vêtements ou toucher nos visages, ou dans le cas de Harry, toucher son alliance“, at-il assuré. De simples gestes qui ne sont pas passés dans les aperçus.

Le retour de Meghan Markle et son époux était très attendu et chaque faits et gestes ont été analysés. Selon Jesús Enrique Rosas, alors que la duchesse arrangeait son col, il s’agissait pour elle “d’un moyen d’évacuer le stress et ça marche en général. Mais c’est également un moyen de montrer au monde entier que l’on est nerveux“, at-il affirmé. “Dans le cas des vêtements, peut-être que la coupe n’est pas bonne et que nous nous sentons un peu mal à l’aise, mais pour tout ajustement de coupe, nous allons généralement tirer les manches, les juges“, at-il poursuivi avant d’évoquer le cas de Meghan Markle : “C’était un mouvement très délibéré de sa part de toucher son col. Elle ne l’ajustait pas vraiment“. De plus, l’expert a mis en avant les expressions du visage de la duchesse de Sussex. “Ne vous laissez pas berner par son sourire, elle était aussi parfois mal à l’aise. Lorsqu’elle souriait, on pouvait voir que ses muscles étaient tendus“, at-il assuré. La raison de ce stress ? L’entrée dans la cathédrale qui n’a pas été évidente. Dès leur arrivée, les Sussex ont été hués par la foule ce qui a donc accentué l’anxiété déjà bien présente de Meghan Markle.

Meghan Markle et le prince Harry : quelle photo ont-elles récemment dévoilée ?

Lors de la médiatisation et de la famille royale, Meghan Markle et le prince Harry profitent de leurs enfants et amis. Alors qu’ils se sont référencés au Royaume-Uni le 4 juin dernier, à l’occasion du Jubilé de platine, les Sussex ont pu fêter le premier anniversaire de Lilibet. Ce lundi 6 juin, c’est une surprise de taille qu’ils ont réservée en dévoilant une première photo de leur petite fille. C’est sur le compte Instagram de Misan Harriman, photographe et amie de la famille, que celle-ci a été partagée. On peut donc voir Lilibet vêtue d’une jolie robe bleue ciel et d’un nœud blanc dans ses cheveux. Un cliché qui a rapidement fait fondre les fans du couple qui ont également mis en avant la ressemblance avec le prince Harry.

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published.