Meghan Markle “hystérique” : nouvelles révélations sur une célèbre colère de la femme du prince Harry

Meghan Markle était folle de joie en obtenant une interview de Vainty Fair en septembre 2017. Sa joie a été contrastée par la colère du Palais de Buckingham, la rendant hystérique, raconte un livre.

  • Meghan Markle, duchesse de Sussex, Foire vaine en septembre 2017.
  • Suite à cette interview, un article se focalisant sur la relation de Meghan Markle avec le prince Harry au lieu de son activisme et de sa philanthropie est apparu.
  • La femme du prince Harry a très mal réagi face à la publication de l’article rédigé dans le magazine était intitulé “Fou d’Harry”.

Le livre écrit par Tom Bower raconte l’hystérie de l’actuelle duchesse de SussexMeghan Markle, 40 ans, après une interview attribuée à Foire vaine. Meghan Markle et ses publicistes de Los Angeles, Soleil Sachsse serait fait des pieds et des mains pour que la duchesse de Sussex se fasse remarquerrappel Le miroir. D’ailleurs, ils étaient aux anges lorsqu’ils ont obtenu l’interview pour l’édition de septembre 2017 de Salon de la vanité. Notons que Meghan Markle avait fait la couverture du magazine à cette époquetoujours selon le magazine.

L’article écrit dans le magazine était intitulé “Fou d’Harry”. Contrairement à ce que Meghan Markle attendait, l’article s’est plutôt focalisé sur sa relation avec le prince Harry au lieu de son activisme et de sa philanthropie, mention Le miroir. Ce qui a provoqué la colère de Le palais de Buckinghamselon le livre “Revenge : Meghan, Harry et la guerre entre les Windsor” de Tom Bower. C’est dans un état d’hystérie totale que la duchesse de Sussex avait appelé son équipe de relations publiques suite à cet article.

Meghan Markle : le rédacteur en chef ne s’attendait pas à avoir des réponses

Le livre affirme que Sam Kashner, rédacteur en chef de Salon de la vanitéavait Meghan Markle interrogée au sujet du prince Harry pendant l’interview. Seulement, Sam Kashner ne s’attendait pas à obtenir des réponsestoujours d’après Le miroir. D’ailleurs, il aurait été exalté quand Meghan Markle, secrètement fiancée au prince Harry à ce moment-là, avait commencé à se confier. “Nous sommes un couple. Nous sommes amoureux“, avait répondu la duchesse de Sussex selon le livre.

“Je suis sûr qu’il y aura un moment où nous devrons nous présenter et avoir des histoires à raconter, mais j’espère que les gens comprendront que c’est notre moment. C’est pour nous”, avait continué la duchesse de Sussex. Notons que cette interview avait fait beaucoup parler de Meghan Markle dans le monde entier. Sauf que Le palais de Buckingham n’avait pas vu cette interview du bon œil. “Hystériquement, elle a décrit la fureur de Buckingham Palace face à ‘Wild About Harry’. Sunshine Sachs, dit Meghan, aurait dû s’assurer que ses commentaires sur Harry soient supprimés. Pourquoi n’a-t-on pas mis l’accent sur sa philanthropie et son activisme ?“, Peut-on lire dans le livre après que Meghan Markle, femme du prince Harry, ait subi la colère du Palais.

Leave a Reply

Your email address will not be published.