Mimie Mathy : Homme marié, “homosexuel notoire”… révélations sur son passé compliqué avant qu’elle rencontre le grand amour !

Le parcours compliqué de Mimie Mathy en amour

On connaît tous la belle histoire derrière la rencontre entre Mimie Mathy et Benoist Gérard. Le chef se rend au spectacle que donne la comédienne, Je papote avec vous. Elle l’invite sur scène, par hasard. Face à des centaines de personnes, c’est un véritable coup de foudre qui se passe sur scène. Deux ans plus tard, après une rencontre digne d’une comédie romantique sirupeuse, les deux tourtereaux se disent ‘oui’. Depuis tout ce temps, depuis ils vivre heureux ensemble.

De nombreuses femmes qui recherchent le prince charmant doivent envier Mimie Mathy. Mais ce serait oublier toutes ces années où elle n’était pas heureuse en amour. Et pour cause, elle choisissait très mal ses amoureux. Comme beaucoup d’autres, elle est persuadée de pouvoir les changer. Mais la vie n’est pas toujours si simple.

Mimie Mathy amoureuse d’un homme déjà marié

Ainsi, dans Allez viens, je t’emmène, diffusé sur France 3 le vendredi 27 mai, elle parle de toutes ses galères amoureuses, celles qui lui ont fait du mal, mais qui lui ont permis, à termes, de trouver l’âme -soeur. Elle l’admet, elle a toujours été en quête d’un idéal, mais elle est tombée sur « des princes charmants pas toujours charmants« .

Elle donne un exemple parlant pour montrer à quel point ses choix n’étaient pas les bons : « Je prends toujours des situations compliquées. C’est-à-dire quand tu te jettes dans les bras d’un homos*xuel notoire. Moi j’étais persuadée que j’allais le changer. »

Au-delà de tomber amoureuse d’un homme qui aime les hommes, elle finit également dans les bras d’un homme qui aime les femmes, mais surtout une, la sienne : « Tu rencontres un homme marié, ça m’est arrivé. Tu es persuadé qu’il va quitter sa femme… J’étais toujours en plus ou à côté, mais j’étais jamais au bon endroit. Jusqu’à ce que je rencontre mon Benoist. »

Enfin une belle histoire d’amour Mimie

Les deux amoureux vivent de beaux jours depuis des années, et s’ils n’ont pas d’enfants, ils travaillent beaucoup. « Lorsqu’on a vendu notre restaurant, en 2008, Benoist s’est passionné pour la vigne. Nous n’avons que deux hectares mais ils produisent un vin de qualité qui se retrouve aujourd’hui à la table de nombreux étoilés. Benoist bosse comme un fouje suis très fière de sa réussite« , indique-t-elle.

Pendant longtemps, Mimie Mathy était considérée comme une anomalie dans le show business, elle qui ne correspond pas aux stricts et irréels canons de beauté que doivent respecter les femmes pour réussir (c’est du moins ce qu’on leur fait comprendre). Mais sûre de son talent, elle brise tous les plafonds de verre pour devenir une des personnalités préférées des Français. Elle tient à être respectée pour ce qu’elle est et a toujours mis les choses au clair concernant sa situation, refusant qu’on parle d’elle comme d’une personne naine :

« Je n’aime pas ce mot, parce qu’il a été longtemps synonyme de quelque chose de réducteur, sans aucun jeu de mot. Le nain, jusqu’à ce que j’arrive dans le cinéma, sans aucune prétention, c’était quelqu’un de fourbe, de méchant, de cruel. Ce n’était pas un joli mot et ce n’était pas synonyme d’une jolie image« . En revanche, elle n’a jamais voulu se mettre en couple avec une personne de petite taille comme elle : « On ne va pas faire une secte, non plus ! Non, ce n’est pas mon truc. Ne faisons pas un microcosme qui va faire qu’on devient une secte ! Je n’aime pas ça, moi !« .

Peut-être effrayée par le risque d’avoir un enfant touché par la même maladie congénitale, Mimie Mathy n’est jamais devenue maman : « Il y a un risque, c’est une chance sur quatre, mais il y a un risque. Ça veut dire aussi à 45 ans, prendre le risque d’attendre l’échographie décidée au bout de quatre mois, et de se dire : ‘Qu’est-ce que je fais ?’ Est-ce que j’aurais été aussi forte que l’ont été mes parents ? Je ne sais pas« , disait-elle face aux caméras de TF1.

Mais même si elle n’est pas maman, elle est une grand-mère comblée puisque son époux était déjà papa à quatre reprises quand il a rencontré la comédienne : « J’ai six petits-enfants que j’adore. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.