Pamiers Loco fait son retour place du Mercadal pour trois jours de folie

l’essentiel
Interrompu par la crise sanitaire, le festival Pamiers Loco va à nouveau vibrer cet été. Sergent Garcia aux sons du raggamuffin, salsa et le groupe colombien Puerto Candelaria seront sur scène en juillet.

Un vent de folie va à nouveau souffler sur Pamiers. Pamiers Loco fait son retour cet été et promet de mettre la ville en ébullition les 14, 15 et 16 juillet. Du “caliente” en perspective avec concerts et groupes musicaux de très bon niveau attendus sur scène. Un festival entièrement gratuit qui va se dérouler place du Mercadal en présence de nombreuses bodegas en osmose et fusion au pied du plateau du Castella. Une quatrième édition qui selon les organisateurs “pourrait rassembler entre 20 000 et 25 000 personnes sur trois jours à Pamiers.” Et quand on évoque Pamiers Loco, on pense aussi à cette bande de copains qui ont décidé en 2018 de proposer en centre-ville un truc un peu fou, avec un festival qui vibre au son latino. Eric Pujade, était le président de l’association Pamiers-Sport-Musique qui pilotait Pamiers Loco. Désormais maire adjoint, il n’a pas souhaité multiplier les casquettes et transmettre les manettes de l’association à Thierry Lavialle, nouveau président qui connaît bien les événements et manifestations d’ampleur pour avoir siégé durant de nombreuses années au comité des fêtes. Eric revient sur la genèse de ce festival qui tient toujours ses promesses. Il explique : “le mois de juillet est normalement très animé en centre-ville et le créneau estival qu’occupait auparavant Fiesta à Pamiers avait disparu, au grand regret de milliers d’aficionados de musique latine et d’ambiance salsa. Voilà pourquoi et afin de remplir ce manque en terme d’animations nous avons créé Pamiers Sport-Musique, association qui propose le festival Pamiers Loco. Et c’est ainsi qu’est né ce concept d’un festival un peu fou, très bien résumé par son intitulé Pamiers Loco, sorte de locomotive pour tirer l’animation en ville en ces chaudes soirées d’été.” . De son côté Thierry Lavialle ajoute “le public est demandeur de ce genre d’événements, on l’observe depuis toujours à Pamiers. Afin de donner une dynamique supérieure à ce temps fort de l’année, nous souhaitons qu’encore plus d’ associations, qu’elles soient sportives ou culturelles partagent les bodegas et participent à cette grande fête. L’objectif est de continuer à rassembler plus autour de Pamiers Loco afin de prendre du plaisir, danser, vibrer et partager.” Interrompu par la crise sanitaire, le festival reprend ses droits avec un programme qui se dessine et prend forme notamment pour les 14 et 16 juillet, deux dates où le groupe Sergent Garcia et Puerto Candelaria monteront sur scène. Avec Sergent Garcia les voix et instruments vont vibrer aux sons associés de cumbia, reggae, salsa, raggamuffin, rock et autres tendances dans un style nouveau. Puerto Candelaria, groupe colombien a su se faire remarquer lors de ses deux dernières tournées européennes avec plus de 80 dates. Une explosion sonore qui a dépassé les frontières qui s’est moquée des schémas et a fait son chemin dans la scène musicale indépendante d’Amérique latine. Un lieu imaginaire et réel à la fois où la musique n’est pas la seule protagoniste : le théâtre, la danse et l’humour sont portés en étendard. Ces diverses disciplines artistiques sont les recours poétiques dont jouent les 6 artistes. Puerto Candelaria reste dorénavant le groupe référence le plus représentatif de la scène musicale colombienne et a déjà joué dans plus de 100 villes à travers le monde couvrant l’Amérique du Sud et l’Amérique du Nord. Il est considéré comme le groupe de musique le plus audacieux, controversé et innovant de la Colombie de cette dernière décennie. Bref, des têtes d’affiche de folie pour cette quatrième édition de Pamiers Loco.

Le pari fou d’une bande de copains

Impulsé par une bande de copains qui ont créé ensemble l’association Pamiers Sport Musique en 2018, le festival Pamiers Loco va connaître en juillet sa quatrième édition. Elle prend ses quartiers d’été dans la sous-préfecture ariégeoise, place du Mercadal, mi juillet. Animations, bodegas, batucadas et un grand feu d’artifice comme il se doit pour la fête nationale sont au programme. Mais aussi des concerts, des points d’orgue de ce festival au menu de ce temps fort qui rassemble toujours des milliers de personnes en centre ville. Eric Pujade était le président de l’association et passé la main à Thierry Lavialle, longtemps très actif au comité des fêtes de Pamiers. Il est rejoint au bureau par Michel Gomiero, trésorier, qui a occupé pendant plusieurs années le poste de vice-président du comité permanent des fêtes de Pamiers. Myriam Bruguière est secrétaire de l’association Pamiers Sport Musique.

Leave a Reply

Your email address will not be published.