Perpignan : pour Françoise Quinta et Jo Maso, ses amis de toujours, “Dani était une icône”

Françoise Quinta, figure économique de la vie locale et Jo Maso, ancien rugbyman et manager de l’Équipe de France, ont tous les deux grandi ou presque à Perpignan aux côtés de Dani. Une amitié de longue date qui ne s’est jamais éteinte.

Dani était d’une grande généreuse en amitié.” Ensemble depuis leurs plus jeunes années, voici le souvenir conservé par Françoise Quinta, propriétaire pendant longtemps de l’entreprise historique des Toiles du Soleil et de la Maison Quinta en centre-ville.

A lire aussi :
Décès de Dani : “Dans son appartement de la rue Queya on adorait refaire le monde et des bœufs à la guitare” se souvient Greg Tuban

Il y a même pas un mois on avait fait une fête sur la place de la Cathédrale pour mes 50 ans de carrière. Elle avait chanté, il y avait Emmanuelle Seigner, ça avait été une très belle journée. Elle était restée chez moi pendant un mois. Ce mercredi, elle avait un concert prévu à Nîmes et elle devait ensuite revenir à Perpignan. Je l’ai encore eue au téléphone lundi soir, elle allait bien. Elle m’avait dit ‘Prépare moi l’aïoli, j’arrive !’ Le plus terrible c’est qu’elle s’apprêtait à sortir un super disque qui allait s’appeler, ironie du sort, Attention départ.”

Françoise Quinta et son amie Dani en novembre 2008 devant la vitrine de Noël de la Maison Quinta.

Françoise Quinta et son amie Dani en novembre 2008 devant la vitrine de Noël de la Maison Quinta.

A lire aussi :
La chanteuse perpignanaise Dani est décédée à l’âge de 77 ans

Un coup dur alors que ces deux amies à la vie à la mort se connaissaient depuis la primaire à l’école Jeanne d’Arc. “On ne s’est jamais perdus de vue, on est toujours restés très proches. Quand elle faisait un tour dans Perpignan, elle était arrêtée sans arrêt et à Paris encore plus. C’était comme une icône. Elle ne cherchait pas trop la célébrité, elle avait ses auteurs qui étaient super. Elle avait aussi une famille qui l’aimait. Elle gardait une ligne droite dans son métier“, se rappelle Françoise Quinta, également très proche d’un certain Jo Maso, 77 ans, lui aussi.”Dani disait que c’était son premier fiancé, même s’il ne s’était rien passé à l’époque. Elle l’a toujours suivie. Ses amitiés étaient longues et fidèles.”

A lire aussi :
Décès de la chanteuse Dani : Etienne Daho rend hommage à celle qui a “tout fait avec l’élégance des dilettantes”

Quand j’étais joueur on était très proche l’un de l’autre

Du côté de l’ancien rugbyman qui a grandi à Perpignan, la disparition de Dani est également un choc. “J’ai eu sa sœur ce matin qui était dans le train pour aller à Tours (Dani est décédée chez son fils dans cette région, NDLR). C’est terrible, on devait se voir cette semaine sur Perpignan, on s’était encore appelé il y a une dizaine de jours. Elle était assez fatiguée mais elle m’avait parlé de son dernier disque qu’elle avait enregistré… Je suis bouleversé. Après Jean Carrère, ce sont des amis chers qui nous quittent, je suis très triste.”

A lire aussi :
Perpignan : quand Dani et Etienne Daho chantaient “Comme un boomerang” sur la scène de l’Archipel

Jo Maso, un ami du premier cercle alors que les deux se connaissent depuis l’adolescence. “On avait 15 ans. J’étais étudiante au lycée Arago, elle était à celui de Bon Secours. Il y avait tout une pléiade de copains autour de nous. Quand j’étais joueur, on était très proche l’un de l’autre, c’est une amitié qui a duré toute notre vie. Je l’appréciais aussi beaucoup comme artiste, j’allais la voir en concert et elle venait à la maison où elle s’entendait très bien avec mon épouse… C’est un crève-cœur.

A lire aussi :
Décès de Dani : une artiste aux multiples facettes et aux solides attachées perpignanaises

Avec des souvenirs tout aussi nombreux. “J’allais souvent la voir quand elle chantait à l’Alcazar ou qu’elle était en tournée à droite à gauche, je l’aimais beaucoup. Elle venait aussi me voir quand j’étais joueur et elle aimait se procurer des places pour assister à nos matchs au Stade de France quand j’étais manager de l’Equipe de France. Elle a toujours été présente, elle faisait partie de ma vie.”

A lire aussi :
Décès de Dani : Cali donne un dernier “baiser d’amour” à celle qui “faisait partie de la famille”

A lire aussi :
Dani dans les archives de L’Indépendant : une star qui a traversé les années

A lire aussi :
Décès de Dani : au cinéma, une présence et une voix inoubliables

A lire aussi :
Décès de la Perpignanaise Dani : portrait d’une artiste intemporelle

Leave a Reply

Your email address will not be published.