Prince Harry furieux : “il attend des excuses” après son traitement pendant le Jubilé

Selon des experts de la couronne britannique, le prince Harry, furieux, attendrait des excuses après le traitement qu’on lui a réservé pendant le Jubilé de sa grand-mère Elisabeth II. On essaie d’y voir plus clair.

Si vous n’avez pas beaucoup vu Meghan et Harry à l’écran lors des différents événements organisés pour le Jubilé de la reine Elisabeth II la semaine dernière, rien d’anormal. Le fils du prince Charles se plaindrait de ne pas avoir eu droit à la place qu’on aurait dû lui réserver en compagnie de son épouse. Le couple n’a en effet ni assisté à la fête du Jubilé, ni à la course hippique d’Epsom pendant ce temps fort de la vie de la couronne britannique. Une mise à l’écart qui fait encore beaucoup couler d’encre à cette heure. Quelque chose nous a dit qu’il ya de l’orage dans l’air…

Interrogée par Véritable télévision royalele journaliste de Salon de la vanité Katie Nicholl a justifié l’absence du Duc et de la Duchesse de Sussex en ces termes : « Ils n’avaient pas de place centrale. » Un argument étayé par l’historien Hugo Vickers, présent également à ses côtés : « Harry un renoncé à être capitaine des Royal Marines, qui étaient en nombre. Je pense qu’il a dû rentrer chez lui en se sentant très déprimé par ce à quoi il a renoncé. » La biographe Angela Levin (autrice de Harry, conversations avec le prince, 2018) affirme quant à elle que le fils de Lady Di « attend des excuses ».

Le Prince Harry aurait été “largement ignoré” pendentif le Jubilé

Pas de doute à avoir selon la biographe Angela Levin qui avait publié un portrait sensationnel de Harry dans Newsweek en 2017 : le prince aurait été « largement ignoré » pendentif le Jubilé, même s’il est « celui qui devrait présenter ses excuses ». Aussi ne devrait-il pas voir d’un bon oeil son oncle, le prince André, assister à une messe de l’ordre de la Jarretière, organisé ce lundi 11 juin, alors que le scandale Jeffrey Epstein a éclaboussé son nom il ya peu. Quelle retenue donc de ce Jubilé ? Réponse de Katie Nicholl : « S’il fallait garder une image de ce week-end, ça serait [celle de la Reine et de ses trois héritiers au balcon de Buckingham Palace]. » C’est dit !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Prince Harry furieux : “il attend des excuses” après son traitement pendant le Jubilé

Selon des experts de la couronne britannique, le prince Harry, furieux, attendrait des excuses après le traitement qu’on lui a réservé pendant le Jubilé de sa grand-mère Elisabeth II. On essaie d’y voir plus clair.

Si vous n’avez pas beaucoup vu Meghan et Harry à l’écran lors des différents événements organisés pour le Jubilé de la reine Elisabeth II la semaine dernière, rien d’anormal. Le fils du prince Charles se plaindrait de ne pas avoir eu droit à la place qu’on aurait dû lui réserver en compagnie de son épouse. Le couple n’a en effet ni assisté à la fête du Jubilé, ni à la course hippique d’Epsom pendant ce temps fort de la vie de la couronne britannique. Une mise à l’écart qui fait encore beaucoup couler d’encre à cette heure. Quelque chose nous a dit qu’il ya de l’orage dans l’air…

Interrogée par Véritable télévision royalele journaliste de Salon de la vanité Katie Nicholl a justifié l’absence du Duc et de la Duchesse de Sussex en ces termes : « Ils n’avaient pas de place centrale. » Un argument étayé par l’historien Hugo Vickers, présent également à ses côtés : « Harry un renoncé à être capitaine des Royal Marines, qui étaient en nombre. Je pense qu’il a dû rentrer chez lui en se sentant très déprimé par ce à quoi il a renoncé. » La biographe Angela Levin (autrice de Harry, conversations avec le prince, 2018) affirme quant à elle que le fils de Lady Di « attend des excuses ».

Le Prince Harry aurait été “largement ignoré” pendentif le Jubilé

Pas de doute à avoir selon la biographe Angela Levin qui avait publié un portrait sensationnel de Harry dans Newsweek en 2017 : le prince aurait été « largement ignoré » pendentif le Jubilé, même s’il est « celui qui devrait présenter ses excuses ». Aussi ne devrait-il pas voir d’un bon oeil son oncle, le prince André, assister à une messe de l’ordre de la Jarretière, organisé ce lundi 11 juin, alors que le scandale Jeffrey Epstein a éclaboussé son nom il ya peu. Quelle retenue donc de ce Jubilé ? Réponse de Katie Nicholl : « S’il fallait garder une image de ce week-end, ça serait [celle de la Reine et de ses trois héritiers au balcon de Buckingham Palace]. » C’est dit !

Leave a Reply

Your email address will not be published.