Rouens. Les Terrasses du Jeudi commencent ce soir : voici le programme

Bafang fait partie des groupes qui ouvriront le bal des Terrasses du Jeudi à Rouen, ce jeudi 7 juillet 2022.
Bafang fait partie des groupes qui ouvriront le bal des Terrasses du Jeudi à Rouen, ce jeudi 7 juillet 2022. (©Franck Blanquin)

Le rendez-vous est plus qu’ancré dans l’agenda des manifestations rouennaises. Initiées par la Ville de Rouen en l’an 2000, les Terrasses du Jeudi ont bien grandi. Et se sont professionnalisées depuis l’arrivée du Kalif dans l’organisation, en 2013. Lieu structurant du territoire, la salle de spectacles-école de musique-locaux de répétition ya fourni « son regard et son expertise », résume Gildas Clet, chargé de production, de programmation et de communication au Kalif et, par extension, aux Terrasses du Jeudi.

Une programmation 50 % régionale

« Nous avons réussi à transformer cet événement, tout en respectant le cahier des charges de départ : animer la ville en s’installant sur ses terrasses et ses lieux de manière à ce que le public se déplace, circule et arpente les rues. »

En y amenant un « travail de réseau », un organigramme « complet et compétent », une charte graphique « qui défonce », une programmation « très attentif aux groupes régionaux en devenir, qui constitue la moitié de l’affiche, mais aussi aux groupes confirmés pas connus du grand public », le Kalif a fait de ce festival une étape importante pour les formations musicales, « qui peut leur ouvrir les portes de salles de spectacles plus prestigieuses, comme le 106 de Rouen ». C’est d’ailleurs pour cela que les Terrasses du Jeudi sont très soutenues, non seulement par la Ville, « une relation de confiance installée dans le temps », mais aussi par la Région Normandie. Mieux, 60 bars ou restaurants sont partenaires de la manifestation.

Chaque jeudi, une ambiance

En gardant toujours en tête l’idée d’une programmation tout public, familiale, Gildas Clet mène un travail de fond pour construire l’affiche, pointue et exigeante, de ces quatre (cette année) ou cinq (l’année dernière) jeudis de juillet. Et exploite, en 2022, 14 sites diffusés dans Rouen (4 par jeudi), rive droite et rive gauche !

« Le contexte de l’an passé, dû aux contraintes sanitaires, nous a permis de découvrir des sites, notamment la très belle place du Chêne Rouge » qui accueillera, ce jeudi 7 juillet, un bal latin et populaire avec Papanosh et son spectacle- concept Tu danses-tu ?

Ou encore le square Gaillard-Loiselet, rive gauche, qui, dès 18 h, baignera dans une « ambiance de fête avec des jeux de kermesse, des foodtrucks » et verra se succéder trois concerts de musiques du monde avec Kong, La Batucada, « les percussions collectives issues des ateliers du Kalif », Motema et le duo ébroïcien Bafang. « Une opération dans l’opération ».

Dans le centre-ville, ce jeudi sera « plus pop et plus urbain » avec la scène havraise représentée par Lotti et White Velvet, festif avec l’Agence Turlututu, et r’n’b avec Venus VNR.

Vidéos : en ce moment sur Actu

Nouveauté de l’année, les soirées Block Party animeront une « 5e scène » chaque jeudi avec un DJ set de 19 h à minuit et demi. Ce premier soir sera réservé à Aeon Seven.

” Brancher et utiliser “

Festival pas commun, mais festival quand même, Les Terrasses du Jeudi ont les contraintes de leur spécificité. « Tous les jeudis, on monte et on démonte. C’est du plug and play. Toutes les semaines, on doit tout recommencer ». Jeudi 14 juillet, date de Fête nationale, il faudra en plus s’adapter aux commémorations du jour. John J Presley, artiste blues-soul britannique, ouvre les hostilités dans un cadre intimiste. On reste en Angleterre avec Tankus the Henge et son gonzo rock’n’roll, « c’est le groupe que j’attends le plus » avoue Gildas Clet. Horzines Stara, un quatuor féminin, nous prendrons vers l’Est de l’Europe, quand Roches Noires versera plutôt dans l’électronique plus froid. « L’indécrottable Rouennais » Vincent Blanchard présentera par deux fois l’histoire de la musique folklorique grâce à son Saturnight Folk Revue. Nouveau talent jazz, Gabriel Gosse, enjaillera la rue Eau-de-Robec, et DJ Pas prendra les commandes de la Block Party.

La fête, l’ADN des Terrasses

Un peu plus « barrés », Quintron & Miss Pussycat seront de la fête jeudi 21 juillet. Le même soir, Dye Crap proposera son punk californien, Latché Swing son jazz manouche, Les Agamemnonz leur surf music, Dowdelin son « afro-futurisme créole très groovy », Calling Marian sa « chouette techno » et Museau son DJ set « à la cool ».

Pour la dernière soirée, jeudi 28 juillet, Gildas Clet est très heureuse d’accueillir le Star Feminine Band, « une troupe du Bénin qui représente bien l’idée de partage, de fête, de fraîcheur, de sourire, qui font la substance des Terrasses du Jeudi ». Cuarteto Tafi viendra souffler ses mélodies argentines, Faun Fables son psychédélisme californien, Brama son psychédélisme occitan (sic), Jahen Oarsman sa folk-soul hyersensible, Ohm son électro indienne, Own son indie-pop minimaliste, quand les platines de la Block Party seront nommées à Panthère Blessée & Pintade Vegan.

Avec une telle diversité musicale, une programmation « grand public friendly », chaque jeudi, il va falloir choisir ou courir !

La programmation

jeudi 7 juillet

18h, square Gaillard-Loiselet : Kong, la Batucada

18h30, place du Chêne Rouge : Papanosh Tu danses-tu ?

18h45, place de la Cathédrale : White Velvet

19h, rue Eau-de-Robec : Aeon Seven (Block Party)

19h, place de la Pucelle : Lotti

19h30, square Gaillard-Loiselet : Motema

20h30, place de la Cathédrale : Agence Turlututu

20h45, place de la Pucelle : Vénus VNR

21h, place Gaillard-Loiselet : Bafang

jeudi 14 juillet

18h30, place de la Calende : John J Presley

18h45 et 20h30, place des Carmes : Horzines Stara

19h, place du Lieutenant-Aubert : DJ Pas (Block Party)

19h, rue Eau-de-Robec : Roches Noires

19h15 et 21h, Vieux Marché : La Saturning Folk Revue

20h15, place de la Calende : Tankus le Hengé

20h45 : rue Eau-de-Robec : Gabriel Gosse

jeudi 21 juillet

18h30 et 20h15, place des Emmurées : Latché Swing

18h45 et 20h30, Espace du Palais : Les Agamemnonz

19h, place Martin Luther King : Museau (Block Party)

19h, place Saint-Marc : Dye Crap

19h15, Hôtel de ville : Dowdelin

20h45, place Saint-Marc : Quintron & Miss Pussycat

21h, Hôtel de ville : Colling Marian

jeudi 28 juillet

18h30, Espace du Palais : Ohm

18h45 et 20h30, place Barthélémy : Cuarteto Tafi

19h, Carmes : Panthère Blessée & Pintade Vegan (Block Party)

19h, place Saint-Marc : Propriétaire

19h15, place du Chêne Rouge : Brama

20h15, Espace du Palais : Faune Fables

20h45, place Saint-Marc : Jahen Rameur

21h, place du Chêne Rouge : Star Feminine Band

Sophie Bordier

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre 76actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Reply

Your email address will not be published.