sa mère lui a caché sa maladie jusqu’à sa mort

MONTE-CARLO, MONACO - 21 JUIN : Eric Antoine assiste à la cérémonie de clôture du 61e Festival de télévision de Monte-Carlo le 21 juin 2022 à Monte-Carlo, Monaco.  (Photo by Stéphane Cardinale - Corbis/Corbis via Getty Images)

Eric Antoine : sa mère lui a caché sa maladie jusqu’à sa mort (Photo by Stephane Cardinale – Corbis/Corbis via Getty Images)

Ce mercredi 29 juin 2022, M6 diffuse “Le plus grand karaoké de France”, co-animé par Elodie Gossuin et Eric Antoine. Ce dernier parait tout à fait familier à la tâche, lui qui manie l’humour et la bonne humeur à la perfection. Pour autant, en coulisses, le célèbre magicien garde en lui une blessure profonde provoquée par la mort brutale de sa maman.

Entre Eric Antoine et la magie, c’est une histoire qui a commencé très tôt. Alors qu’il n’est encore qu’un enfant, le jeune Eric se passionne pour cet art si mystérieux. Après avoir effectué des études de médecine, de psychologie et de théâtre, il se lance dans l’arène en 2006 dans l’émission de M6, “La France a un incroyable talent”. C’est là que les Français tombèrent totalement sous le charme de cet Eric Antoine aussi loufoque que touchant, et de sa façon si particulière de faire de la magie. Depuis, le papa de Raphaël et Ulysse s’emploie à distiller ses bonnes ondes sur scène ou sur le petit écran. Tout ce succès, Eric Antoine le doit en partie à sa maman, celle qui a toujours su entendre ses chagrins et ses chagrins, mais qui est malheureusement partie sans qu’il ne puisse vraiment prendre la mesure de la situation dans laquelle elle se trouve…

Vidéo. Eric Antoine blessé après sa chute sur scène : le vrai diagnostic enfin révélé, après des erreurs

Un dévastateur secret

En 2018, Eric Antoine avait tenu à lui rendre hommage dans son livre “Magic Optimystic”. Une ode à la vie, plus particulièrement à celle de sa mère et ces moments passés à ses côtés. Originaire du Val-d’Oise, l’humoriste, aîné de 3 enfants, est le fruit d’une mère psychothérapeute d’origine italienne et d’un père entrepreneur. Si ses parents se sont séparés lorsqu’il était plus jeune, Eric Antoine est toujours resté proche d’eux. Surtout de sa maman, malheureusement décédée des suites d’un cancer en 2008. Un véritable traumatisme pour Eric Antoine puisque, jusqu’au bout, il n’a pas su qu’elle était souffrante. Jamais, de son vivant, sa maman n’a souhaité l’éviter de sa maladie.

“Je ne comprenais pas pourquoi elle ne m’a pas demandé mon aide. Pourquoi elle n’a pas dit : ‘Sois avec moi dans ce moment'” confiait-il en 2018 sur les ondes de France Info. Dix ans plus tard, l’humoriste et magicien avait déjà trouvé quelques réponses au silence de sa maman : “J’étais au démarrage de ma carrière, j’étais très nombriliste, je me battais contre des moulins à vent comme tous les artistes qui débutent, et je pense qu’elle n’a pas voulu perturber ça.”

Aujourd’hui, Eric Antoine comprend absolument le choix de sa maman, et le voit même comme une façon de le préserver, même s’il a nourri des regrets pendant longtemps. “Je lui en ai voulu, oui et non” lâchait-il au micro de France Info, avant de prendre les choses avec philosophie mais aussi une très touchante tendresse à l’égard de sa maman disparue : “J’ai trouvé que c’ était encore une grandeur absolue, de quitter la planète sans chercher à se faire regretter. (…) Les gens qui sentent qu’ils vont mourir entrent parfois dans une sorte de rédemption : c’est le moment où il faut que tout le monde nous aime et où on redevient gentil, alors qu’on a été une saloperie toute sa vie. Cette recherche d’amour de dernière minute est une manière de prendre le pouvoir sur les gens. Et elle a préféré ouvrir les mains encore plus en voyant la mort approcher.”

Sur le plateau de “Vivement dimanche prochain”, où il a fait ses débuts, Eric Antoine s’était plus longtemps nommé à Michel Drucker sur la mort de sa maman : “Quand je vous ai rencontré, je venais de perdre ma maman, qui s’appelait Françoise. Et la première fois que j’étais sur la tombe de ma maman, évidemment j’ai pleuré comme un veau , et j’ai essayé un petit peu de lui raconter ce qu’il m’arrivait dans la vie, ça commençait à marcher pour moi. Et mon téléphone se met à sonner. Evidemment intérieurement je me dis, je ne vais pas répondre, je suis en train de parler à ma Françoise, à ma maman” se souvenir-il alors. Pour une raison qui lui est encore étrangère, Eric Antoine s’était décidé à répondre cet appel qui allait tout changer : “J’ai pris le téléphone et j’entends ‘Allô, c’est Françoise’. Et le temps s’arrête , j’ai une seconde d’éternité et elle dit ‘Françoise Coquet, je suis la productrice de Michel Drucker’ (…) Elle me dit cette phrase que je n’oublierai jamais ‘Eric, on aimerait vous essayer’. je passe des larmes aux rires et ça transforme ma vie.”

“Parfois je me plaignais parce que ma mère était trop dans l’écoute”

Il faut dire que, depuis tout petit, Eric Antoine partageait une relation particulièrement forte avec sa maman psychothérapeute. Plus jeune, il se plaisait d’ailleurs à espionner ses échanges avec les patients. De ces moments comme suspendus hors du temps, Eric Antoine en garde toute la sensibilité qu’il faut souvent pour communiquer avec les autres : “Je pense que la curiosité c’est la plus belle des qualités. Plus on écoute l’autre, plus on apprend. Et plus on apprend, plus on devient riche, et plus on devient fort. Parfois je me plaignais parce que ma mère était trop dans l’écoute, et je lui disais ‘parle ! Tu as tellement de choses à raconter’, et aujourd’hui je comprends à quel point c’était une force incroyable” confiait-il à France Info.

Et de se souvenir de la façon dont sa maman a toujours su, non seulement le noyer d’amour et de tendresse, mais aussi de compréhension : “Être aimé par un parent, c’est déjà fantastique, mais surtout être aimé comme on a envie de l’être, en étant libre. C’est ça que m’a transmis ma mère : un regard aimant, une écoute aimante, une attention et une douceur… Du pardon aussi. C’est elle qui m’a transmis cette manière d’aimer, et ça m’a donné beaucoup de force.”

Marié depuis 2008 à Calista, une danseuse australienne rencontrée lors de ses cours de théâtre, Eric Antoine vit de sa passion pour le show et la magie qu’il entend bien transmettre aussi à ses enfants Raphaël, né en 2010, et Ulysse né en 2013 : “Ils ont déjà des yeux de professionnels. Ils viennent en coulisses. L’un des deux me demande même de lui apprendre des tours. J’essaie de transmettre ma passion et surtout, de leur inculquer la notion de travail qu’il ya derrière.” La transmission pour contrer les épreuves du temps.

A lire aussi :

>> Qui est Calista Sinclair, la femme d’Eric Antoine ?

>> La bouleversante confidence d’Éric Antoine à Michel Drucker sur sa maman décédée

>> La France a un incroyable talent : Eric Antoine donne des détails (chiffrés) sur son infection au Covid “le plus cher du PAF”

Leave a Reply

Your email address will not be published.