Saint-Florent : le festival Porto Latino fait son grand retour

À l’image de nombreux événements culturels, Porto Latino, le rendez-vous musical estival de Saint-Florent a connu deux saisons blanches et sèches. Henry et Tony Baldrichi – le président – ainsi que toute l’équipe ont retroussé les manches pour préparer cette nouvelle édition

Niché au cœur de l’été, Porto Latino est devenu, depuis quelques années, un rendez-vous incontournable pour les amateurs de musique et de fête. Cet événement estival, né il ya vingt-quatre ans, a longtemps mis à l’honneur les musiques latinos américaines. Après avoir vu se produire les artistes les plus emblématiques du genre sur sa scène, Porto Latino a commencé à ouvrir sa programmation vers un univers musical plus large, tout en gardant à cœur ses valeurs : l’amour de la musique, l’esprit de fête et partage. Ces dernières années se sont succédées, au pied de la citadelle de Saint-Florent, Manu Chao, Ben Harper, Franz Ferdinand, Rachid Taha ou encore le groupe de rap emblématique IAM. Accueillant toujours plus de spectateurs, Porto Latino ne devrait pas voir sa course en avant stoppée par la Covid. C’est en tout cas ce qu’espère l’équipe dirigeante.

Tony et Henry Baldrichi travaillent en famille.  - RD

Bienvenue à Tijuana

Quand on interroge Henry et Tony Baldrichi à propos de cette nouvelle édition, tous deux s’accordent à dire que « c’était assez compliqué de se remettre dans le bain après une coupure de deux ans. Il ya pour cela une perte des automatismes même si ça fait partie du métier de s’adapter. On est dans l’événementiel ». D’autant plus qu’après ces deux saisons blanches, le père et le fils tenaient à proposer une édition conséquente en termes d’organisation. « Sur un double mis les bouchées, explique Henri. Sur un tout fait pour être prêt à recevoir le plus de monde possible. » C’est aussi pour cette raison que le festival a de nouveau élargi sa programmation à des artistes “grand public”. « Plus l’événement est connu et plus il tenue de monde, plus il est compliqué de rester sur des niches, explique Tony. Mais il ne faut pas oublier que toutes nos premières parties sont latinos et que Yuri Buenaventura va ouvrir en beauté cette 21e édition. Mais nous sommes aussi heureux de recevoir des artistes comme Mika ou Patrick Bruel. » Notamment parce que le festival s’était engagé à les faire venir en 2020 et que leur contrat a été implicitement reconduit cette année.

C'est avec le sourire qu'Alizée Pinelli a rejoint l'équipe de Porto Latino.  - LH

Clandestin

« Le choix des artistes dépend aussi de nos coups de cœur, explique Henry de plus en plus impliqué dans l’organisation. C’est le cas pour Woodkid qui, vous allez le voir, propose un show hors du commun ! » Depuis plusieurs semaines, les affiches annonçant les artistes ont fleuri un peu partout sur l’île. « Ces visuels installés tôt dans la saison sont à destination des locaux qui représentent une grosse partie de notre clientèle. Un peu avant le festival, nous afficherons le visuel générique, à destination des touristes et comme une piqûre de rappel », explique-t-il. Les billets ont déjà commencé à se vendre, de quoi rassurer le duo d’organisateurs également en charge de la programmation artistique : « Les gens aiment Porto Latino, ils font venir la fête et s’amuser dans un cadre incroyable. L’objectif : en prendre plein les yeux et les oreilles ! En plus, cette année, ils vont découvrir de nouveaux groupes avec le tremplin que nous organisons pour la première fois. »

Mika va offrir un des shows dont il a le secret.  - RD

Je t’aime

En effet, une des grandes nouveautés de cette année post-Covid est l’organisation d’un tremplin musical. À l’initiative d’Alizée Pinelli, nouvelle venue dans l’équipe, des groupes originaires de l’île ont pu s’inscrire pour participer au festival. Une vingtaine s’est présentée. « L’idée, explique Alizée, était de mettre en avant de jeunes groupes qui n’ont pas encore signé sur une maison de disques ou un label. Un jury composé de professionnels en quatre retenus. » Avant de savoir lequel rejoindra la grande scène de Porto Latino, en première partie de Mika, le 8 août au soir, les quatre groupes vont se produire sur la place centrale de Saint-Florent. « Dans les conditions d’un vrai tremplin, ils vont jouer la veille de l’ouverture du festival devant le public et un jury pro composé notamment de Diana Salicetti, des membres du Rézo et de la Collectivité de Corse. » Pour ces jeunes groupes, c’est une belle opportunité de se faire connaître et de bénéficier d’un suivi non négligeable, comme le confirme Alizée : « Nous avons travaillé main dans la main avec le Rézo. On les encourage à se rapprocher de cette association qui peut les aider à s’améliorer et à se structurer. » Verser Corse-MatinAlizée a bien voulu dévoiler, en exclusivité, les quatre groupes qui joueront jeudi 4 août au soir à Saint-Florent : Oh Viktor, Madlen Keys, QueenTea et Shangri-La.

Porto Latino s'affiche sur les murs de la Citadelle de Saint Florent - DR

Esperenza

« Cette initiative nous tient à cœur et elle permet de promouvoir la scène insulaire. D’ailleurs, pourquoi ne pas en mettre d’autres en place tout au long de l’année pour faire vivre l’événement ? », interroge Alizée Pinelli. Cette jeune femme qui partage son temps entre l’événementiel et son métier d’actrice a rejoint l’équipe en 2021. Elle prépare, cette année, sa véritable première édition. « J’ai longtemps été bénévole à Porto Latino. Je suis de Casta, c’était tout naturel pour moi. Je me souviens de toute cette folie : cigare, mojito et chapeaux ! [rires] Et cette musique latino qui nous entraîne à danser jusqu’au bout de la nuit… » Justement, consciente que le Festival a dû élargir son public pour survivre, elle ne regrette pas : « Le festival ne peut plus se permettre d’être uniquement centré sur sa thématique même s’il n’oublie pas, cette année encore, de faire la part belle aux sons latinos et aux musiques du monde. Dès l’ouverture, Yuri Buenaventura va mettre le feu, parce que, ce qui caractérise Porto Latino, c’est la fête ! »

Vendredi 5 août : La Chiva Gantiva et Yuri Buenaventura / samedi 6 août : La Yegros et Patrick Bruel / dimanche 7 août : Da Cruz et Woodkid / lundi 8 août : Gagnant du tremplin et Mika. Chaque soir : ouverture des portes DJ-Set Apéro à 19h, premier concert à 21h30 suivi du deuxième à 23h puis d’un Dj-Set jusqu’à 2h. Plus d’infos sur www.portolatino.fr

Leave a Reply

Your email address will not be published.