Test Livre photo WhiteWall Beau-Livre : la qualité avant tout

Parmi les papiers proposés par WhiteWall, nous avons opté pour une version “d’entrée de gamme” à jet d’encre satiné “Inapa Galaxi Art Samt” (170 g/m²) et pour une version plus haut de gamme avec un papier mat satiné “Fuji Crystal Archivez Lustre” (368 g/m²). Ce dernier type offre un niveau d’impression très élevé. La qualité du papier est impressionnante, avec des pages épaisses et sans défaut.



Tirage numérique Cewe


Tirage numérique WhiteWall

Un tirage jet d’encre très impressionnant

L’impression jet d’encre offre un rendu moins premium, mais les clichés restent vraiment excellents ; les meilleurs que nous ayons testés pour un tirage jet d’encre. Le delta E est mesuré à 5,5, soit un peu au-dessus de la valeur attendue de 3 — seuil à partir de ce que l’on considère que l’œil humain ne perçoit plus les dérives colorimétriques.

En plus de cette mesure, nous sommes surtout stupéfaits de l’impression quasi parfaite, dénuée de traces et d’artefacts disgracieux. Si notre numérisation ne rend pas hommage au livre numérique de WhiteWall — la faute à la texture du papier mat qui met à mal notre scanner —, il reste possible de constater l’absence de toute trame d’impression, contrairement au concurrent Cewé (notamment dans les ombres).

Nous ne pouvons qu’apprécier le travail du laboratoire de Cologne. En effet, contrairement à Cewéqui fait pourtant office de très bon élève, l’impression de WhiteWall est parfaitement uniforme, sans problème de dégradés ni trace de la trame de l’imprimante.



Tirage numérique Cewe


Tirage numérique WhiteWall

Des photos agréables à regarder

Du côté de l’argentique, le rendu est toujours moins “piqué” qu’avec une impression numérique, mais nous avons une nouvelle fois droit à l’une des meilleures finitions passées par notre laboratoire. L’aspect argentique est finalement très doux, avec des contrastes élégants.

Concernant la colorimétrie, notre sonde mesure un delta E moyen de 6,2. Si la reproduction du bleu et des gris est quasi parfaite, les autres couleurs sont nettement moins fidèles, avec des pointes approchant les 10 pour le cyan et le jaune. Les images restent très agréables à regarder, mais on peut noter des différences entre les tirages de WhiteWall et l’image originale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.