“Un vide que rien ne peut combler” : Izia Higelin se confie sur le deuil de son père

Izia Higelin est toujours en deuil. Quatre ans après le décès de son père, Jacques Higelin, la chanteuse s’est attribuée sur sa souffrance.

Le 3 juin prochain, Izia Higelin sortira un nouvel album, baptisé La Vitesse. Un album rempli d’amour et de nostalgie. Il faut dire que la chanteuse est la fille de Jacques Higelin, décédé le 6 avril 2018. Si les causes de sa mort n’ont jamais été révélées, l’artiste manque autant toujours à ses enfants. Ainsi, sa fille Izia s’est adressée sur sa tristesse dans les colonnes du magazine Psychologies : “J’ai été élevé par quelqu’un d’exceptionnel. Un artiste, hypersensible comme moi, un poète, un père qui m’aimait d’un amour absolu”, commence-t-elle par déclarer.

Izia Higelin se lance alors dans une magnifique déclaration d’amour : “C’est un magnifique cadeau, mais c’est aussi un poids. Parce que quand tu perds cette personne que tu aimes plus fort que tout, tu ne peux plus jamais être la même personne.” Mais pour la chanteuse, le trou béant dans sa poitrine ne se referme pas :Le manque de mon père est violent, admet-elle. Celui de son regard sur moi est un vide que rien ni personne ne peut combler. Ça me fera boiter toute ma vie. Mais c’est comme ça”.

Izia Higelin : “Moi, je me sens connecté à lui en permanence”

La chanteuse admet que la mort de son père fait partie de son histoire : “Ça aussi, ça fait partie de moi, et je le mets dans ma musique ou dans mon rapport avec les gens. Après, connaître la mort de près, c’est aussi prendre conscience de la beauté et de la fragilité de l’existence . Ça t’ouvre un spectre incroyable. Moi, je me sens connecté à lui en permanence.” Et même si elle n’est plus en couple avec son compagnonelle admet que celui-ci l’a beaucoup aidé : “Le lien que j’ai avec lui est ma plus belle réussite. C’est mon âme sœur – ou mon âme frère. On se dit souvent qu’on s’était rencontrés pour faire un enfant et de la musique tous les deux, et on l’a fait. (…) Nous avons créé une autre forme d’amour.”

Inscrivez-vous à la Newsletter de Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Leave a Reply

Your email address will not be published.