Une crypto et des NFT pour une plateforme de streaming musical : voici Napster 3.0

Matériel de nouvelles Une crypto et des NFT pour une plateforme de streaming musical : voici Napster 3.0

Reconnue pour avoir fourni toute une génération en musique gratuite dans les années 2000, Napster, dans l’ombre ces derniers temps, à décider d’annoncer son retour avec des fonctionnalités web3 liées à la blockchain. La marque souhaite développer sa nouvelle plateforme autour des crypto-monnaies et des jetons non fongibles (NFT).

Napster encore en vie ?

Lancé en 1999, Napster, est un pionnier dans le partage de musique en pair-à-pair. La plateforme spécialisée dans le partage de fichiers audio en MP3 est rapidement devenue un phénomène de l’Internet des années 2000, se classant au rang d’ancêtre du streaming musical. En effet, près de 20 millions d’utilisateurs peuvent échanger simplement des chansons, à une époque où écouter la musique de son choix sur internet n’est pas aussi simple qu’aujourd’hui.

Néanmoins, la révolution musicale n’a pas duré longtemps puisqu’en 2001, Napster a dû rendre des comptes à certains géants de la musique pour atteinte aux droits d’auteur. Dans les faits, les utilisateurs de Napster ne respectaient pas les droits intellectuels des musiques et les exploitaient sans soucis de copyright. Une accusation à laquelle l’entreprise n’a pas survécu puisqu’elle a été rachetée par Roxio en 2001 pour devenir un site de téléchargement légal de musique sous le même nom peu de temps après les plaintes. Après plusieurs ventes est finalement devenue une plateforme de streaming musical.

Bien qu’étant dans un créneau différent par rapport à son concept de base, la plateforme a enregistré tout de même, à son top, environ 80 millions d’utilisateurs. À titre d’exemple Spotify, première plateforme musicale au classement, regroupe 406 millions d’utilisateurs en 2021.

Pour insérer le top 10 des plateformes musicales du côté d’Apple music ou encore Deezer, l’entreprise compte bien mettre les petits plats dans les grands.

Un rachat par un géant de la crypto

Pour insérer le top 10 des plateformes musicales du côté d’Apple music ou encore Deezer, l’entreprise compte bien mettre les petits plats dans les grands.

Récemment, la marque Napster a été rachetée par Hivemind Capital Partners et Algorand, deux sociétés spécialisées dans les cryptomonnaies. Vous le voyez venir… Les géants de la crypto ont pour ambition de faire de Napster une plateforme musicale Web 3.0.

« Aujourd’hui, Napster revient à ses racines et se lance en tant qu’écosystème musical décentralisé au profit des fans, des compositeurs et des ayants droit. »

Napster 3.0 prévoit de lancer sa propre crypto-monnaie : le $Napster. Cette monnaie virtuelle servira notamment à :

  • Prendre des décisions sur le futur de l’entreprise au sein de la DAO (Organisation autonome décentralisée)
  • Recevoir des récompenses
  • Acheter des billets de concert

Des NFT sur Napster

Aussi, pour sa renaissance, l’entreprise souhaite développer des fonctionnalités autour des NFT. De multiples domaines artistiques ont utilisé la technologie pour garantir la propriété des créateurs. En effet, les NFT peuvent se montrer utiles en cas de violation des droits d’auteur puisque les informations et autres mentions d’exploitation peuvent être contenues dans un jeton associé à une œuvre. Ainsi, les émetteurs du jeton peuvent faire valoir leurs droits et prouver plus facilement qu’il y a une utilisation litigieuse de leur création.

« Aujourd’hui, Napster revient à ses racines et se lance en tant qu’écosystème musical décentralisé au profit des fans, des compositeurs et des ayants droit. » déclare Napster.

À travers ses différentes fonctionnalités décentralisées, Napster souhaite revenir vers son concept initial de paire à paire. Le but est de supprimer au maximum les intermédiaires pour que l’artiste puisse commercialiser sa musique de manière plus directe vers l’auditeur final.

Leave a Reply

Your email address will not be published.