Une soirée tout en poésie pour la finale des Nuits de Saint-Jacques, au Puy-en-Velay (Vidéos)

Après deux soirées de pure folie, les Nuits de Saint-Jacques ont prouvé qu’elles avaient encore sous le pied avec un bouquet final de haute volée offert par trois grands noms de la scène musicale française.

Gaëtan Roussel s’est envolé au-dessus du Volcan

Après une entrée remarquée par les marches du musée Crozatier et un passage au milieu de la foule, Gaëtan Roussel a emmené le public ponot dans son univers rock.

Le chanteur du groupe Louise Attaque, aujourd’hui seul en scène, a interprète ses morceaux les plus célèbres (« Help me », « Léa » et bien sûr « J’temmène au vent »), reprises en cœur par un public ponot, mais également ses nouvelles compositions. Très proche de son public, l’artiste n’a pas hésité à modifier les paroles de son duo avec Hoshi pour clamer « Le Puy-en-Velay, je vous trouve un charme fou ». Gaëtan Roussel a également expliqué avoir passé la journée dans la cité mariale, accompagné du directeur du festival, Emmanuel Boyer.

L’artiste a notamment souligné la magnifique vue offerte par le rocher Saint-Michel. « Nous sommes au Puy, quelle joie, quelle chance », s’est-il finalement exclamé.

Un moment suspendu avec Grand Corps Malade

Avec Grand Corps Malade, nul besoin d’artifice. Le slammeur a réussi la prouesse de mettre l’ambiance qu’avec la puissance de sa voix et la profondeur de ses textes. Dès son premier morceau, une pluie d’ovations est venue saluer le travail réalisé en amont pour offrir un spectacle vivant qui prend autant aux tripes.

Recevez par mail notre newsletter loisirs et retrouvez les idées de sorties et d’activités dans votre région.

NL {“path”:”mini-inscription”,”id”:”EV_Loisirs”,”accessCode”:”14160785″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL “,”filterMotsCles”:”10|12|53|55|1664″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4160785″,”idArticlesList”:”4160785″, “idDepartement”:”262″,”idZone”:”21568″,”motsCles”:”10|12|53|55|1664″,”premium”:”false”,”pubs”:”banniere_haute|article|article2 |article3″,”site”:”EV”,”sousDomaine”:”www”,”urlTitle”:”une-soiree-tout-en-poesie-pour-le-final-des-nuits-de-saint-jacques -au-puy-en-velay-videos”}

La justesse de ses paroles et ses délicats sons de percussions ont su toucher le coeur du public, qui a timidement essayé d’entonner “Mesdames”, “Dimanche soir”, “Mais je t’aime” ou encore “Derrière le brouillard”. Des chansons interprétées avec les binômes féminins de Grand Corps Malade projetées en arrière-plan.

Le concert s’est ainsi voulu très intimiste, tel un voyage dans le cerveau du
chanteur, son passé, ses souvenirs et ses amours.

Le poète a également su séduire les festivaliers en leur proposant un moment d’improvisation, où il a relevé haut la main le défi de placer “lentilles” et “rocher” dans une petite phrase. Chapeau l’artiste !

-M- explosif pour cette deuxième soirée des Nuits de Saint-Jacques : retour en images sur les concerts de ce 14 juillet

Préparation, anecdotes, loges… Dans les coulisses du festival des Nuits de Saint-Jacques

Le Kid Eddy de Pretto séduit le public

Les Ponots sont nombreux à avoir bravé la chaleur pour accueillir Eddy de Pretto dès ses premières notes, à 19 heures. Et si le concert a eu un peu de mal à prendre, à partir du moment où le Kid a entonné ses titres phares, la foule a repris en coeur “Fête de trop”, “Bâteau mouche” et “Random”. Entre deux chansons aux paroles engagées, telles que “Quartier des lunes”, celui qui a grandi à Créteil a avoué n’être jamais venu au Puy-en-Velay (à prononcer avec un accent sudiste sorti de nulle part), s’attirant les foudres du public.

Une petite confidence cependant rapidement pardonnée en proposant de “créer une vraie relation comme jamais il en a existé entre deux personnes” et promettant aux Ponots de parler de leur ville dans toute la France. Le set s’est transformé en concert intimiste tandis que le soleil terminait sa course ! Texte : Jeanne Le Borgne
Photos : Lionel Ciochetto
Vidéos : Christophe Coffy

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.